Evo-Devo of the Eda pathway : from the evolution of signaling to the establishment of shape

par Alexa Sadier

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie

Sous la direction de Vincent Laudet.

Le président du jury était Thierry Gaude.

Le jury était composé de Vincent Laudet, Thierry Gaude, Gilles Courtois, Abigail S. Tucker, Denis R. Headon, Sophie Pantalacci.

Les rapporteurs étaient Gilles Courtois, Abigail S. Tucker.

  • Titre traduit

    Evo-dévo de la voie Eda : de l’évolution du signaling à l’établissement de la morphologie


  • Résumé

    L'observation des nombreuses espèces au sein des métazoaires permet de rendre compte de leur formidable diversité de morphologies. Ces organismes complexes acquièrent leur plan d'organisation et leurs caractéristiques propres pendant le développement embryonnaire. Au cours de celui-ci, la morphogénèse des différentes structures anatomiques est contrôlée par des réseaux complexes de gènes intervenant dans des territoires et des moments précis. Comprendre quelles modifications des voies développementales au cours de l'évolution sont responsables de cette diversité constitue un champ important de la biologie moderne : l'évo-dévo. Pour comprendre ces modifications, il est important de pouvoir étudier ces changements sur des modèles facilement accessibles et qui possèdent une grande variabilité de formes. Les phanères des vertébrés répondent à ces critères : leur nombre, leur forme et leur taille ont été des caractères très variables au cours de la diversification des mammifères et les données déjà obtenues sur la souris permettent une expérimentation aisée. De nombreuses voies de signalisation sont impliquées dans le développement des phanères, mais une en particulier, impliquée spécifiquement dans le développement des appendices ectodermiques : la voie EDA, composée d'un ligand EDA, de son récepteur EDAR et d'un adaptateur spécifique EDARADD. Dans le but de mieux comprendre le rôle de la voie EDA au cours de l’évolution des mammifères, nous avons orienté ma thèse en 2 axes : le premier vise à étudier le rôle d’Edar dans le patterning de la dent chez la souris, et le second l’impact de la perte d’une des deux isoformes d’EDARADD au cours de l’évolution des mammifères.


  • Résumé

    The observation of the numerous metazoan species highlights their wonderful morphological diversity. These complex organisms got their body plan and their specific traits during embryonic development. During development, complex gene networks that are tightly regulated through space and time, control morphogenesis. Understanding which modifications of developmental pathways are responsible for the establishment of this diversity is one of the key questions of the biological field: Evo-Devo. To understand these modifications, it is crucial to study accessible models that are representative of this diversity. To do that, ectodermal appendages are a very good model: their number, size, and shape are highly variable during mammals diversification and data had already shown that they exhibit natural variation. Numerous signaling pathways are implicated in their development but one is very specific to them: the Eda pathway and present an big interest for the study of their evolution. To better understand the role of the Eda pathway during mammals evolution, I orientated my thesis in two part: the first one study the impact of Edar in the establishment of the mouse dental tooth row and the second the impact of gain/loss of protein isoforms of the adaptor Edaradd on the evolution of this pathway.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.