Du rapport entre politique, économie et société civile dans la philosophie classique anglaise de Hobbes à Mandeville

par Olfa Hafidhi (Ben Mansour)

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-François Moreau et de Abdelaziz Labib.

Le président du jury était Jean-Louis Labussière.

Le jury était composé de Pierre-François Moreau, Abdelaziz Labib, Jean-Louis Labussière, Hmaid Ben Aziza, Jean-Michel Buée.

Les rapporteurs étaient Patrice Vermeren, André Charrak.


  • Résumé

    Penser le rapport entre la politique, l’économie et la société civile de Hobbes à Mandeville, c’est traiter l’individu et les différentes transformations qu’il subit ; c’est-à-dire penser l’individu dans l’état naturel, dans l’état social et selon ses fonctions économiques. Chez Hobbes, pour arriver à un individualisme complet, il faut passer par un renoncement aux pouvoirs et aux facultés naturels de l’individu dans le cadre d’un état civil dans lequel le bien particulier s’accorde avec le bien commun; les biens des particuliers s’expriment en termes de propriété. Chez Mandeville le passage du naturel au social s’explique par le principe d’adaptation spontanée de l’individu à la nécessité de la production économique. Mandeville établit, contrairement à Hobbes, que l’harmonie des intérêts est involontaire et objective. D’où, l’homme économe de Mandeville est identifié par le travail ; pour Hobbes c’est le contrat qui permet de déterminer les premiers traits de l’individu économe. Dans ces deux ordres économiques différents, une théorie, que j’appelle « économico-individualiste », est ainsi nécessaire pour expliquer, comprendre et déterminer d’une part l’artificialisme de Hobbes, d’autre part, le hasard et la spontanéité de Mandeville.

  • Titre traduit

    Of the report between politics, economy and civil society in the English classic philosophy of Hobbes to Mandeville


  • Résumé

    Establishing the links between politics, economy and civil society from Hobbes to Mandeville is in fact studying the individual and the differents changes he undergoes. This means, analyzing the individual in he undergoes social state along with his economic functions. According to Hobbes , in order to reach complete individualism we need to go through the process of loosing powers and natural faculties of the individual within the framework of civil state in which the particular good fits the community properties; individual goods are manifested within the concept of property. Contrary to Hobbes, Mandeville states that the harmony of interests is involuntary and objective. Results from the unique interlacing of our national acts, according to Hobbes it’s the contract that determines the first features of the saving individual.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.