La nature en ville, entre protection, communication et patrimonialisation : approches géographiques dans les territoires du Grand Lyon

par Inès Meliani

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Paul Arnould.

Le président du jury était Laurent Simon.

Le jury était composé de Paul Arnould, Laurent Simon, Elisabeth Dorier-Apprill, Pierre Dérioz, Olivier Frérot, Yves-François Le Lay.

Les rapporteurs étaient Elisabeth Dorier-Apprill, Pierre Dérioz.


  • Résumé

    À l’heure où la notion de ville durable s’inscrit au cœur des objectifs des politiques d’aménagement urbain, la nature revient sur le devant de la scène. Il en est ainsi pour ce qui concerne l’Agglomération lyonnaise où, dans leurs démarches visant à écrire la ville d’aujourd’hui et de demain, les acteurs confèrent à la « restauration » de la nature en ville une place majeure. En effet, alors que, longtemps, la présence de la nature dans les villes n’était regardée que comme l’un des éléments consubstantiels au tissu urbain, l’émergence des préoccupations écologistes dans le champ politique a, à partir des années 1990, changé la donne : aujourd’hui, les espaces de nature constituent l’une des pièces prépondérantes dans la panoplie des outils et des mesures mobilisés par les aménageurs pour répondre aux problématiques des villes contemporaines et concevoir la ville de demain. La question des relations entre ville et nature recouvre un champ sémantique complexe conduisant à soulever nombre d’interrogations, auxquelles la présente recherche tente de répondre. Comment et quand les politiques prennent-ils en compte la place de la nature dans la ville ? Au service de qui ? Au service de quoi ? Et à quelles fins ?Ce travail s’appuie sur deux études de cas, complémentaires l’une de l’autre. La première s’applique à analyser la façon dont les instances politiques lyonnaises communiquent sur la nature auprès de leurs administrés depuis vingt ans : de 1989 (élection de Michel Noir à la fonction de maire de Lyon) à 2009 (sous la mandature actuelle de Gérard Collomb).La seconde étude s’est appliquée à analyser les représentations, propres aux acteurs politiques, de la nature en milieu urbain : la patrimonialisation de la nature est apparue, simultanément aux préoccupations environnementales, comme un outil efficace pour prendre en compte la nature en ville.

  • Titre traduit

    Nature in the City, between protection, communication and heritage : geographical approaches in territories of Grand Lyon


  • Résumé

    In the current epoch when the concept of the sustainable city is at the heart of urban development policy objectives, nature has returned to front stage. This is certainly the case with regard to the agglomeration of Lyon where, in their substantial effort to pin-point the city of today and tomorrow, the chief proponents confer a major role on the "restoration" of nature in the city. Indeed, for a long time, the presence of nature in cities was regarded as only one of several integral elements of the urban fabric, however, the emergence of ecological preoccupations in the political field has, from the 1990s, changed these circumstances: today, natural spaces constitute a predominant factor in the range of tools and actions mobilised by developers to meet the challenges of contemporary cities and to design the city of tomorrow.The question of the relationship between the city and nature covers a complex semantic field that leads to numerous investigations, which this present research attempts to answer. How and when do policies consider the role of nature in the city? At the service of whom? With what objectives? To what ends?This work is based on two case studies, each complementary to the other. The first seeks to analyse the means by which the political administrators of Lyon communicate the theme of nature to their constituents over a twenty year period: from 1989 (the election of Michel Noir to the office of Mayor of Lyon) to 2009 (under the current term of Gerard Collomb ) .The second study is applied to analyse representations made, specific to the political administrators involved, of nature within the urban milieu : the role of the heritage of nature becomes apparent, simultaneous with environmental concerns, as an effective tool to define nature in the city .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.