Interconnexion des réseaux logistiques : éléments de définition et potentiel

par Rochdi Sarraj

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Éric Ballot.

Soutenue le 07-06-2013

à Paris, ENMP , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Centre de gestion scientifique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Caroline Thierry.

Le jury était composé de Éric Ballot, Benoît Montreuil, Frédéric Fontane, Shenle Pan.

Les rapporteurs étaient Pierre Dejax, Damien Trentesaux.


  • Résumé

    Les réseaux logistiques et les prestations qui y sont associées mobilisent des moyens ‎de ‎transport et de stockage pour répondre aux demandes des acteurs des chaînes ‎logistiques. ‎Toutefois, ces réseaux très majoritairement dédiés à un acteur et sont dès lors très ‎peu ‎interconnectés entre eux. De cette fragmentation résulte une difficulté de consolidation des ‎flux ‎et donc un manque d'efficience. Pour faire face à l'antagonisme croissant entre le besoin ‎en ‎fret atomisé et l'objectif de la Commission Européenne de réduire drastiquement les ‎émissions ‎de CO2, une amélioration majeure dans la structure des réseaux logistiques est ‎recherchée. On propose à ce titre ‎d'interconnecter les réseaux logistiques comme l'a fait ‎l'Internet Digital pour les réseaux ‎informatiques. Le premier objectif de la thèse est de ‎contribuer à la définition des premiers ‎éléments clefs nécessaires à l'interconnexion des réseaux ‎logistiques. A cette fin, cette thèse explicite, d'une part, les analogies possibles avec le monde ‎des réseaux informatiques, et, d'autre part, caractérise les transpositions réalisables aux ‎réseaux logistiques. En effet, comme cette thèse le montre, il existe de fortes similitudes entre ‎ces réseaux, en dépit de différences fondamentales dans la nature des objets qui y sont ‎mouvementés.Au-delà des concepts de l'Internet Physique et des méthodes proposées, aucune ‎démonstration ‎du potentiel de l'interconnexion des réseaux logistiques n'a encore été réalisée. ‎C'est ‎précisément le second objectif de ce travail que d'évaluer les enjeux à cette approche. ‎Pour ce ‎faire des flux réels de la grande consommation en France ont été traités avec ‎différents ‎protocoles de transport et suivants plusieurs scénarios, révélant des résultats ‎encourageants ‎avec des gains en émissions de CO2, coûts, etc. S'agissant d'un premier ‎travail ‎dans ce domaine de l'interconnexion des réseaux logistiques, le modèle de simulation ‎fournit de ‎nombreuses nouvelles pistes de recherche.

  • Titre traduit

    Interconnection of logistics networks : elements of definition and potential


  • Résumé

    Logistics networks intensely use transportation means and storage facilities to respond to ‎supply chain's demands. However, these networks are overwhelmingly dedicated to an actor ‎and are therefore poorly interconnected. This fragmentation explains the lack of consolidation ‎and thus efficiency. To cope with the seeming antagonism between atomized freight and the ‎objective of the European Commission to drastically reduce CO2 emissions, a major ‎improvement in supply networks is sought. We propose then to interconnect ‎logistics networks ‎like the Digital Internet did with computer networks. The first objective of this thesis is to ‎contribute to the definition of the first key elements of logistics networks interconnection‎. To this ‎purpose, ‎we explore the possible transpositions between computer networks, in ‎particular ‎Internet, and ‎logistic networks. In fact, there are strong similarities between these ‎networks in ‎spite of the basic differences in the type of objects.Beyond Physical Internet concepts and proposed methods, no demonstration of the potential of ‎interconnected logistics networks has been carried out. This is precisely the second objective of ‎this work to assess the associated stakes. To reach this goal, we use a set of actual flows from ‎the Fast Moving Consumer Goods sector (FMCG) in France. Various transportation protocols ‎and scenarios are tested, revealing encouraging with gains in CO2 emissions, cost, and so ‎forth. As this is a first work in the field of interconnected logistics networks, the simulation ‎model suggests many further research avenues.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.