Le retour des citoyens : émigration de retour du Golfe et évolutions sociales au Caire (1971-2011)

par Lucile Grüntz

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale

Sous la direction de Nancy L. Green.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail porte sur les articulations entre l’émigration égyptienne de retour des Etats du Conseil de coopération du Golfe et les évolutions de la ville du Caire de 1971 à 2011. A partir d'une enquête ethnographique complétée par un corpus de sources secondaires, la thèse tente de circonscrire les influences spécifiquement imputables au phénomène migratoire dans les recompositions sociopolitiques qui marquent la période étudiée. Multiplier les échelles de l'enquête en complétant les données ethnographiques par des données macrosociologiques permet d'enchâsser les expériences singulières dans leurs contextes sociaux, historiques et politiques. Ces jeux d’échelles incitent à replacer les trajectoires individuelles et collectives au sein des relations de pouvoir intriquées et évolutives qui les produisent et qu'lles négocient. Depuis le Caire, les processus de subjectivation migratoires individuels et collectifs sont envisagés à travers le itinéraires urbains, les pratiques de consommation, de piété et de genre des ménages enquêtés. Les styles de vie des citadins de retour du Golfe au caire sont analysés en regard des hiérarchies sociales qui informent l'ordre urbain inégalitaire de la capitale égyptienne. L'ambivalence de la contribution de l'émigration de retour aux évolutions de l'économie morale citadine ressort de ce parcours anthropologique axé sur la diversité des enquêtes, des sources et des échelles d'analyse. Au gré de quarante ans d’allers-retours entre le Caire et le Golfe, la recherche retrace la genèse de répertoires citadins critiques, en se gardant des généralisations que suscite le phénomène migratoire.

  • Titre traduit

    Citizens return : return migration from the Gulf and social evolutions in Cairo (1971-2011)


  • Résumé

    This research focuses on Egyptian return migration from the states of the Gulf Cooperation Council to the city of cairo between 1971 and 2011. Based on a long-term ethnographic inquiry among returnees and their families in the Egyptian capital, completed with a corpus of media sources, the thesis envisions how emigration and return influence socio political change over four decades of transition towards globally dominant economic liberalism, until the recent fall of the military regime. Individual experiences are contextualized both historically and politically. Various scales of analyses, both micro and macro, help identify the intricate power relations that constrain individual trajectories, and that are negotiated by emigrants and returnees. Thus the social remittances they convey from the Gulf to their home city can be identified. In Cairo, subjectivization processes linked to migration are analyzed from the perspectives of urban mobility, consumption, piety, and the gender practices and performances of interviewees and their households. The lifestyles of city dwellers who have returned from the Gulf to Cairo are located within local hierarchies. Emigration and return contribute in ambivalent ways to the local moral economy. Four decades of emigration and return from the Gulf Cooperation to the Egyptian capital have generated various critical urban repertoires of action and thought. Nonetheless, the role that can be attributed to migration as a trigger for change is not clear-cut.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-375

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.