Le Caire des migrants africains chrétiens : impasse migratoire et citadinités religieuses

par Julie Picard

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Albert.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L’Égypte connaît depuis les années 1990 une immigration africaine plurielle. Des migrants africains aux origines, aux motivations et aux statuts variés ont aujourd’hui rejoints les réfugiés soudanais et de la Corne de l’Afrique, précédemment installés au Caire. La majorité d’entre eux sont de confession chrétienne et expérimentent la situation de minorité noire et celle de minorité religieuse. Ce travail vise à démontrer comment depuis 2004-2005, les institutions gouvernementales, européennes et onusiennes ont participé à la construction d’une impasse migratoire et comment dès lors, de nouvelles modalités d’installation urbaine ont dû être inventées par les migrants, qui, initialement, ne comptaient pas rester sur place. Le second objectif est d’analyser la manière dont divers acteurs humanitaires (anciennes Églises missionnaires et ONG confessionnelles) tentent aujourd’hui de se mobiliser afin d’assister ce public, délaissé par les autorités égyptiennes. Enfin, il s’agit de démontrer comment ces Africains réussissent aussi à s’approprier leurs propres territoires et à trouver des ressources leur permettant de mieux vivre la ville d’accueil. À partir d’observations et d’entretiens avec les migrants, leurs relations au territoire ont été interrogées. Cette approche qualitative ainsi que la notion de « citadinité » (la relation dialectique entre les individus et la ville) ont permis de mettre en avant le rôle du christianisme dans ces processus d’ancrage urbain. En effet, le religieux, sous ses formes matérielles et immatérielles, s’est avéré devenir une ressource fondamentale capable d’éclairer les capacités de reterritorialisation des Africains dans la ville.


  • Résumé

    Egypt has experienced numerous African immigrations. African migrants of different origins and statuses, with different motivations have now joined refugees from the Sudan and the horn of Africa, previously installed in Cairo. Most of these migrants are Christians and have the experience of being both part of the back and the Christian minorities in Egypt. This study aims to show how governmental European and United Nations institutions have all contributed to building up an Egyptian migration deadlock. Even though, at the beginning, these refugees and migrants had no intention of staying in Cairo, this study also aims to show how they have developed new ways to settle and put down their roots in this urban environment. The second aim is to analyze how humanitarian actors (former missionary churches, religious NGOs) are trying to mobilize to help these people, who have been largely neglected by the Egyptian authorities. Finally, the third aim is to show how these Africans have been also able to find their place in this city; they have managed to develop their own resources independently, thus enabling them to live better in the host city. By making observations and interviews, we have been able to establish what their relationship with the urban environment is. This qualitative approach and the concept of "citadinity" (the dialectical relationship between an individual and the city) highlights the role of Christianity in the process of urban anchorage. Religion, in its tangible and intangible forms, has therefore proved to be fundamental resource, empowering these Africans to settle in this city.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Le Caire des migrants africains chrétiens : impasse migratoire et citadinités religieuses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xix-466 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 423-447

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.