L’exemplum en pratiques : production, diffusion et usages des recueils d’exempla latins au XIIIe-XVe siècles

par Nicolas Louis

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Xavier Hermand et de Marie Anne Polo de Beaulieu.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Namur , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre de recherches historiques (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Nicole Bériou, Franco Morenzoni, Steven Vanderputten.


  • Résumé

    L'exemplum est une cible privilégiée pour l'étude culturelle de la société médiévale. Si la recherche concernant le contenu de ces anecdotes édifiantes est déjà bien avancée, l'analyse des auditoires réels et des usages concrets des exempla restait à entreprendre. La caractérisation et l'expansion de cette typologie étant directement liée à l'émergence de recueils d'exempla, notre enquêté était fondée sur l'analyse de ce genre d'ouvrage. Afin de mener à bien ce projet, nous avons exploité les informations présentes dans les copies de manuscrits et les listes médiévales de livres. À travers ces deux types de sources, nous avons analysé les livres en tant qu'objets physiques (couverture, écriture. . . ), véhicules de culture (versions, ouvrages avoisinants. . . ) et témoins historiques (ventes, dons. . . ). Cette thèse devait répondre aux questions suivantes : comment les recueils d'exempla se sont diffusés dans le temps et l'espace ? Quelles œuvres ont connu un succès ? Qui étaient les possesseurs et les utilisateurs de tels livres ? Comment les (uti)lisaient-ils ? À rebours de la perception habituelle des recueils d'exempla produits et utilisés à l'intérieur de la prédication, cette enquête globale montre, d'une part, la grande diversité des milieux et des fins attendues par les compilateurs d'exempla, et, d'autre part, une variété tout aussi importante en ce qui concerne la diffusion et les usages réels de tels ouvrages.


  • Résumé

    The exemplum is a privileged target for the cultural study of the medieval society. If this research regarding the content of those edifying anecdotes is already well advanced, this analysis of the real audiences and concrete uses of the exempla remained yet to be undertaken Because the expansion and characterization of this typology is directly linked with this emergence of the collections of exempla, our investigation was based on this kind of works. To succeed with this project, we used the information existing in the manuscripts copies and in medieval booklists. With these two kinds of sources, we analyzed books as physical object (cover, writing, etc. ), vehicles of culture (versions, surrounding works, etc. ) and historical witness (purchase, legacies, etc. ). The thesis focused on the following central questions: how did books of exempla diffused in time and space? Which works achieved success? Who were the owners of these books? How did they read and use them? Unlike a common vision of exempla collections produced and used within the preaching, this global study shows, on the one hand, the great diversity of production environments and aim intended by exempla compilers, as well as, on the second hand, an equally important variety concerning diffusion and real uses of such works.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

L’exemplum en pratiques : production, diffusion et usages des recueils d’exempla latins au XIIIe-XVe siècles

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (347, 316 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.305-341. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-142

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.