Der königh und die bücher : sammlung, nutzung und funktion der königlichen bibliothek am spätmittelalterlichen hof in Frankreich

par Vanina Madeleine Kopp

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Claude Schmitt et de Neithard Bulst.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS en cotutelle avec Bielefeld, Universität Bielefeld .


  • Résumé

    Les projet de recherche a pour centre la bibliothèque royale telle qu'elle a existé au Louvre entre les années 1368 à1429. La problématique de la thèse s'articule autour de la question centrale: Comment et quand la collection, l'ordre et le transfert des savoirs de la bibliothèque du Louvre furent-ils utilisés par les rois de France dans le cadre de la politique et de la vie de cour ? Elle renvoie aux axes de recherche qui animeront cette étude: la genèse de la bibliothèque du Louvre à la cour parisienne, sa portèe politique ainsi que l'utilisation par les rois et leur entourage, notamment dans le contexte de la cour royale et de la politique. Comment l'accumulation de manuscrits participait à l'élaboration de l'image royale et à la légitimation politique? Donc, dans une perspective historique, comment fut utilisée la bibliothèque royale avec ses fonds? A travers cette étude, nous voulons démontrer que la bibliothèque livra une contribution politique à la conception de la religion royale et du lien dynastique. Nous examinerons sous une approche d'histoire culturelle comment l'emploi des livres, leur circulation et leur utilisation s'insérèrent à la cour royale et dans les pratiques politiques et sociales. Nous analyserons avec un regard critique les traductions qui furent généralement labellisées comme « commandes royales» afin de découvrir quelles répercussion leur utilisation eut sur l'expression politique dans la littérature historique, de propagande ou de légitimation, et notamment dans la construction de l'image du « roi sage ».

  • Titre traduit

    The King and the books. Collection, use and function of the Royal Louvre Library at the Late Medieval French court


  • Résumé

    The royal library, known as the "librairie du Louvre", was the royal book collection, assembled in small rooms on three levels of a Louvre tower. About 900 manuscripts were in the library, which made it the biggest non-clerical library in the West. At the centre of my research, I study the following question: How and when was the collection of books and knowledge in the Louvre Library used by the French kings for cultural or political operations? 1demonstrate in a historical perspective how, in addition to a bibliophile aspect, the library made a political contribution to the development of the "religion royale" and the legitimation of royalty. This dissertation challenges several theoretical and methodological approaches to capture the different dimensions of the Louvre Library. I try to contextualise the subject in different fields of research in order to infer some general information on the use of books. 1focus on the virtually existing medieval library in order to contextualise and historicise the function it had at the French court. Following a historical anthropological approach, I concentrate on the use of the book collection and the use of texts. In this project 1show that the Louvre Library, the use of the texts by the kings and the circulation of the books served to accumulate arguments in favour of the king's politics, strengthen the legitimisation of the dynasty and disseminate this content. The functional character of the Louvre Library fits into a larger politics of circulations, commands and acquisitions. These cultural and courtly processes strengthened the monarchic ideology and contributed to the construction of the image of a wise king

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-643 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 483-535. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-73
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.