Essais en économie de la famille

par Nicolas Frémeaux

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Thomas Piketty.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'économie de la famille. L'objectif général est de mieux comprendre les conséquences du retour du capital et du patrimoine hérité sur les choix matrimoniaux. La thèse est divisée en 4 chapitres. Dans le chapitre 1, nous analysons l'importance du patrimoine hérité dans le choix du conjoint. Nous mettons en évidence une similarité des conjoints du point de vue du patrimoine hérité et des revenus du travail. De plus, nous démontrons l'existence d'une sensibilité des individus à la source de richesse de leur conjoint. Dans le chapitre 2, nous étudions l'homogamie du point de vue des préférences pour l'épargne. Pour ce faire, nous utilisons des mesures conventionnelles (loterie, échelles) mais aussi novatrices (score) des attitudes face au risque et au temps. Nos estimations font état d'une forte similarité des préférences entre conjoints. Nous montrons en outre que pour certains types de préférences les couples dans lesquels les conjoints ont des attitudes opposées ont tendance à détenir un patrimoine plus important que la moyenne. Dans les chapitres 3 et 4, nous analysons le lien légal unissant les conjoints. Le chapitre 3 se concentre sur une analyse de court-terme du recours au mariage et aux régimes matrimoniaux en France tandis que le chapitre 4 étudie le recours au contrat de mariage dans une perspective de long-terme (entre 1855 et 2010). Le résultat principal de ces deux chapitres est la mise en évidence d'une tendance croissante à la séparation de biens que ce soit par le recul du mariage ou par le recours accru au régime matrimonial de la séparation de biens pour les couples mariés

  • Titre traduit

    Essays on family economics


  • Résumé

    This dissertation is on family economics. The main question we address regards the consequences of the return of wealth and, in particular, inherited wealth on marital decisions. The dissertation is divided into 4 chapters. The first chapter analyses the importance of inherited wealth in marital choices. We estimate a positive correlation between the spouses' inherited wealth and labor income. Moreover, we demonstrate that people are sensitive to the source of wealth of their spouses. The second chapter focuses on the role of attitudes to risk and time in the choice of spouse. We provide evidence of a strong similarity between spouses' attitudes. Furthermore, we show that for some preferences, spouses with opposite attitudes tend to be richer. The third and fourth chapters analyses the legal link between spouses. In Chapter 3 we provide a short-term analysis of the evolution of marriage and matrimonial property regimes in France while in Chapter 4 we focus on marriage contracts in a long-term perspective (from 1855 to 2010). We show that couples tend to separate more and more their assets either by cohabiting by opting for the separate proerty regime when married.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-329 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-228.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-65

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 13/EHES/0065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.