Revolution als Zeitgeschichte : die Collection des Mémoires relatifs à la Révolution française (1820-1830) zwischen Geschichtsmarkt, Ereigniserzählung und Restaurationskonsens

par Anna Karla

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Wolfgang Hardtwig et de Michael Werner.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS en cotutelle avec Humboldt-Universität zu Berlin .


  • Résumé

    La « collection des mémoires relatifs à la Révolution française », également connue sous le nom de « collection Barrière et Berville », figure parmi les corpus bien connus de l'historiographie de la Révolution, mais elle n'a jamais été conçue comme un objet de recherche à part entière. L'histoire de cette série de mémoires mène pourtant au coeur du marché du livre parisien des années 1820 et apporte des éclaircissements sur l'appréhension de la Révolution dans la France de la Restauration. La thèse étudie les réseaux des éditeurs autour de Jean-François Barrière, Albin Berville et Alexandre Baudouin et resitue la collection dans le contexte éditorial de la Restauration. Il devient ainsi possible d'établir un état des lieux de ce corpus méconnu (dates d'apparition, nombres de volumes et de tirages, canaux de diffusion, orientation politique). L'anal yse d'un choix de tomes démontre ensuite le caractère narratif et historiographique des textes rédigés par les témoins et les acteurs de l'évènement révolutionnaire. Une troisième partie est consacrée aux modes de réception des mémoires à l'époque de la Restauration : l'exemple de l'histoire de la révolution française d'Adolphe Thiers et les contacts du jeune Thiers sur le marché du livre des années 1820 confirment l'hypothèse selon laquelle l'écriture mémorialiste et l'historiographie narrative de la Révolution française s'entrelançaient de manière importante. Quant au public de la Restauration, les mémoires suscitaient un vif intérêt et provoquèrent des débats controversés sur le passé récent. L'histoire de ce corpus met donc en évidence un consensus provisoire, mais instable de la restauration face au passé contemporain de la. . .

  • Titre traduit

    A contemporary history of the Revolution : the "Collection des Mémoires relatifs à la Révolution française" (1820-1830)


  • Résumé

    The "collection des mémoires relatifs à la Révolution française", also known as "collection Barrière et Berville", was the most extensive french collection of contemporary memoirs published in the 1820s. Nonetheless, this book series has never been considered by scholars as an object of study of its own right. This thesis points out the editorial context, the form and content of the memoirs as well as the readers' reactions and the apporpriations of individual narratives by the first historians of the french revolution. By enlightening the personal, political, economic and social context of the collection, the thesis argues that the Revolution is an event that was partly created in retrospect by its actors and witnesses, but also by the publishers and readers of memoirs during the restoration period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (368, 57 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.344-368

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.