Les traces du mouvement des femmes en Iran (1989-2009) : luttes, défis, réussites

par Nahid Keshavarz

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Farhad Khosrokhavar.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le mouvement des femmes en Iran est fondé sur la contradiction entre la situation des femmes qui a évolué dans un sens positif dans le domaine de l’éducation, de l’économie, de la structure de la famille ainsi que la participation dans l’espace culturel et social, et la massive regression reposant sur les structures juridique, coutumier et religieux, dominant leur réalité quotidienne. A cela il faut ajouter l’émergence d’opportunités inédites contrées par les continuelles menaces politiques et sociales à l’égard des activistes. C'est-à-dire que le paradoxe qui se situe dans ce double mouvement contradictoire entre tentative de progression par le bas et regression sociale par le haut qui a généré un mouvement social important en faveur des droits des femmes en Iran. En bénéficiant des conditions favorables après la guerre Iran-Irak et la période de réforme, les activistes des droits des femmes purent établir un mouvement significatif et étendu. Malgré l’extension des menaces et de la repression après la montée au pouvoir d’Ahmadinejâd en 2005, il a pu résister et rendre publiques ses revendications plus résolument que par rapport aux périodes précédentes. Cette thèse étudie la période de reprise des activités des femmes, qui s’était arrêtée avec le commencement de la guerre entre l’Iran et l’Irak (rupture qui dura 8 ans) jusqu’à la 10e élection présidentielle en 2009, considérée comme un tournant important dans l’histoire politique de la société iranienne. Dans ce travail est étudié pourquoi et comment le mouvement des femmes a émergé en Iran, ainsi que son contexte historique et social ; nous verrons également comment ce mouvement s’est structuré et ses stratégies élaborés, les façons dont ses acteurs ont constitué les éléments d’identité et leur discours pour le changement. Au cours de ses fluctuations, le mouvement des femmes s’est fait connaître et reconnaître par la société iranienne qui a pu absorber le discours sur l’égalité entre les sexes à présent généralisé. Une des victoires du mouvement a été la présentation, sur l’arène mondiale, d’une image positive et vigoureuse des femmes iraniennes d’aujourd’hui en tant que sujets de leur histoire loin des stéréotypes réducteurs de victimes passives.

  • Titre traduit

    An outline of the women's movement in Iran (1989-2009) : stroggles, challenges, successes


  • Résumé

    The women’s movement in Iran emerged from the contradiction between women’s conditions in contant evolution and the reality of the legal and social repression they were subjected to. On one side, female citizens’lives did improve in the fields of education , economy, domestic rights and their participation in public space. Yet they were continually subjected to an increasingly regressive framework constituted by the judiciary, custom and religion New opportunities emerged opposed by escalating social and potical threats, especially for the movement’s activists. Therein lies the paradox: the contradictory movement between progress attempted from below, countered by massive regression enforced from above. Yes these difficult conditions favoured the emergence of the contemporary women’s movement in the Islamic Republic. The actiivists fighting for women’s rights benefitted from comparatively favourable conditions after the Iraq-Iran war and the reform period. The women’s movement was able to extend and establish itself significantly. Despite the increase of threats, and repression following Ahmadinejâd’s access to power in 2005, the movement was able to thrive and its claims spread to the public arena, far more extensively than in earlier times. This doctoral thesis studies the time period which commences with the restarting of women’s militancy which had ceased for eight years during the Iran-Iraq war, ending with the tenth presidential election in 2009, which marked such a dramatic turn in the history of Iranian politics. We shall examine why and how the women’s movement emerged within its social and historical context. The evolution of its strategies, how the militants constituted their collective identity and their discourse in favour of change will be equally discussed. On its bumpy and fluctuating road, this movement acquired a powerful public identity known throughout Iranian society at present ready to absorb the equal gender rights discourse which has since become commonplace. One of the lasting victories of the movement has been to present an alternative image of Iranian women as pro-active fighters for their rights, in sharp contrast with the passive, helpless victimized stereotype.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Les nouveaux féminismes en Iran : le mouvement des femmes de 1989 à 2009


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Les nouveaux féminismes en Iran : le mouvement des femmes de 1989 à 2009

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 426-445

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-15

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les nouveaux féminismes en Iran : le mouvement des femmes de 1989 à 2009
  • Dans la collection : Collection l'Iran en transition
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-343-02503-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [263]-269. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les nouveaux féminismes en Iran : le mouvement des femmes de 1989 à 2009
  • Dans la collection : Collection l'Iran en transition
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-343-02503-2
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.