L'insertion professionnelle des descendants d'immigrés maghrébins au prisme des discriminations ethno-raciales et de genre

par Elsa Steichen

Thèse de doctorat en Sciences de la société

Sous la direction de Catherine Marry et de Patrick Simon.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS .

Le président du jury était Bénédicte Zimmermann.

Le jury était composé de Bénédicte Zimmermann.


  • Résumé

    La phase d’entrée sur le marché du travail après la fin des études, étape importante du devenir adulte, marque durablement le parcours professionnel. Cette thèse étudie l’insertion professionnelle des descendants d’immigrés maghrébins en mettant l’accent sur l’articulation des discriminations ethno-raciales et de genre. Nous mobilisons pour cela l’approche intersectionnelle qui souligne que les rapports de pouvoir, et par extension les inégalités qu’ils engendrent, s’influencent mutuellement. L’exploitation statistique de l’enquête Génération 2004 (Céreq), associée à l’analyse qualitative d’une trentaine d’entretiens semi-directifs, met en évidence les obstacles qui jalonnent les trajectoires d’entrée sur le marché du travail des descendants d'immigrés maghrébins, en comparaison avec celles des descendants de natifs et d’immigrés portugais. Leur insertion professionnelle est marquée par des difficultés d’accès à l’emploi et une surexposition au chômage et à l’inactivité. Par ailleurs, si les femmes d’ascendance maghrébine font face à des pénalités de genre du même ordre que les descendantes de natifs, celles-ci se teintent de spécificités liées à leur origine qui ne vont pas systématiquement dans le sens d’un renforcement des effets des discriminations. Cette thèse souligne la complexité du vécu des discriminations. Outre le fait que les traitements discriminatoires sont rarement détectables car non intentionnels ou dissimulés, ils apparaissent également difficilement dicibles par les personnes exposées qui tentent de se protéger en mettant les discriminations à distance de leur parcours malgré des trajectoires marquées par des contournements récurrents d’obstacles.

  • Titre traduit

    The school-to-work transition of North African immigrant's descendants through the prism of racial and gender discriminatons


  • Résumé

    School-to-work transition is an important stage in reaching adulthood and one that has long lasting impacts on individuals’ professional trajectories. Based on the combination of quantitative and qualitative analyses, this PhD research studies the school-to-work transition of North African immigrants’ descendants by focusing on the articulation of race and gender discriminations. In this perspective, we use the intersectional approach which states that power relations, and consequently inequalities created by them, are mutually influenced. Our statistical analysis of the Generation 2004 survey (Céreq), combined with our qualitative analysis of around thirty in-depth interviews, sheds light on the difficulties that punctuate school-to-work trajectories of North African immigrants’ descendants, in comparison with native and Portuguese descendants. Their school-to-work transition is characterized by difficulties in job access, especially stable ones, and overexposure to unemployment and inactivity. Moreover, while second generation North African women face the same gender penalties as other women, these penalties are shaped by racial specificities which do not systematically lead to an increase of discriminatory effects. This research also emphasizes the complexity of their discrimination experience. Discriminatory treatments are hard to detect because their authors are either not conscious of producing them or dissimulate them. Furthermore, persons exposed to discrimination have difficulties declaring it and many distance their own trajectories from it. Nonetheless, their professional careers are marked by the bypassing of recurrent obstacles linked to discriminations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (547 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 525-540

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-6
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P1 STEI 2013
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.