Empêcher et résoudre les conflits de conception pour une convergence collaborative en conception distribuée basée sur les ensembles

par Baris Canbaz

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Bernard Yannou.

Soutenue le 16-09-2013

à Châtenay-Malabry, Ecole centrale de Paris , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Châtenay-Malabry, Hauts de Seine) , en partenariat avec Laboratoire génie industriel (Gif-sur-Yvette, Essonne) (laboratoire) et de Laboratoire Génie Industriel (laboratoire) .

Le président du jury était Kemper E. Lewis.

Le jury était composé de Bernard Yannou, Jean-François Petiot, Laurent Gesneste, Pierre-Alain Yvars, Jean-François Boujut, Panos Papalambros.

Les rapporteurs étaient Jean-François Petiot, Laurent Gesneste.


  • Résumé

    En conception distribuée, dans la phase du dimensionnement du produit, des incohérences peuvent émerger entre les objectifs de conception et entre les procédures de travail des sous-systèmes hétérogènes. Dans cette phase, les acteurs de conception doivent collaborer d’une manière concourante, car leurs tâches sont reliées les unes aux autres par les couplages de dimensionnement entre leurs sous-problèmes. Les incohérences peuvent provoquer des conflits de conception en raison de ces couplages. La question est de savoir comment obtenir une convergence collaborative pour satisfaire les objectifs globaux et individuels des acteurs de conception lorsque ces acteurs prennent des décisions de conception sous incertitude. L'objectif de cette thèse est de proposer un modèle pour empêcher et résoudre les conflits de conception, tout en surmontant le problème de l'incertitude de la conception avec l'approche de « conception basée sur les ensembles » (SBD). Pour cela, les attitudes de conception sont modélisées avec le paradigme « Croyances-Désirs-Intentions » afin d'explorer les incohérences et gérer les conflits dans les processus de conception. L'approche ascendante conventionnelle est ainsi étendue grâce à des techniques de modélisation multi-agents. Dans cette approche, les agents de conception peuvent fixer des exigences directement sur leurs indicateurs de « bien-être ». Ces indicateurs représentent la manière dont leurs objectifs de conception sont susceptibles d'être satisfaits à un moment donné du processus. Des simulations de Monte Carlo sont effectuées pour évaluer la performance de cette approche, offrant une variété d'attitudes de l'agent. Par rapport aux approches classiques de conception ascendante et descendante, les résultats révèlent moins de conflits de conception et une intensité des conflits réduite. Les techniques de « problème de satisfaction de contraintes » (CSP) et les attitudes de conception sont appliquées pour détecter et justifier des conflits de conception entre les agents hétérogènes. Une nouvelle forme du modèle « Cooperative CSP » (CoCSP) est ainsi mise au point afin de résoudre les conflits de conception en détectant le compromis entre les contraintes. Le système de résolution des conflits peut être adopté grâce à différentes stratégies proposées qui prennent en compte l'architecture de solidarité des agents. Les résultats des simulations montrent que l'intensité des conflits en conception distribuée est réduite par la promotion de la solidarité qui déclenche une aide aux agents en souffrance.

  • Titre traduit

    Preventing and resolving design conflicts for a collaborative convergence in distributed set-based design


  • Résumé

    In the product dimensioning phase of a distributed design, inconsistencies can emerge among design objectives as well as among working procedures of heterogeneous subsystems. In this phase, design actors which compose subsystems must collaborate concurrently, since their works are linked to each other through dimensioning couplings among their sub-problems. Inconsistencies through these couplings yield thus to design conflicts. The issue is how to obtain a collaborative convergence to satisfy the global and individual objectives of design actors when making design decisions under uncertainty. The objective of this dissertation is to propose a model for preventing and resolving design conflicts in order to obtain a collaborative convergence, while overcoming the design uncertainty through Set-based Design (SBD). Design attitudes are modeled with Belief-Desire-Intention paradigm to explore inconsistencies and manage conflicts in design processes. The conventional bottom-up approach is thus extended through agent-based attitude modeling techniques. In this approach, design agents can set requirements directly on their wellbeing values that represent how their design targets are likely to be met at a given moment of the design process. Monte Carlo simulations are performed to evaluate the performance of this approach, providing a variety of agent attitudes. Compared to conventional bottom-up and top-down design approaches, the results reveal a fewer number of design conflicts and a reduced aggregated conflict intensity. Constraint satisfaction problem (CSP) techniques and design attitudes are both applied to detect and justify design conflicts of heterogeneous design agents. A novel cooperative CSP (CoCSP) is developed in order to resolve design conflicts through compromising constraint restriction. The conflict resolution system can be adopted for different proposed strategies which take into account the solidarity architecture of design agents. The simulation results show that while promoting solidarity in distributed design by helping agents that suffer, the conflict intensity is reduced, and better design results are obtained.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.