Sémantique et pragmatique des verbes modaux du français : Données synchroniques, diachroniques et expérimentales

par Cécile Barbet

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Carl Vetters et de Louis de Saussure.

Le président du jury était Andrea Rocci.

Le jury était composé de Laurent Gosselin, Anne Reboul, Marina LAGANARO.

Les rapporteurs étaient Laurent Gosselin, Anne Reboul.


  • Résumé

    Devoir et pouvoir, comme les verbes modaux d’autres langues, ont déjà fait l’objet d’une littérature abondante. Le fait qu’ils puissent recevoir des sens différents selon leur contexte d’emploi a particulièrement suscité l’attention des sémanticiens et des pragmaticiens. Cette thèse revient sur la question de la nature des différentes interprétations de devoir et pouvoir, et tente d’établir si leur plurivocité relève de la polysémie ou de la sous-spécification. L’hypothèse polysémique, la plus répandue dans la littérature française, implique qu’au moins le sens radical et le sens épistémique soient inscrits dans la langue et donc représentés en mémoire. Selon l’hypothèse de la sous-spécification, la multiplicité de sens relève de l’enrichissement contextuel d’un unique sens sous-spécifié stocké dans le lexique mental. L’état actuel des recherches, l’examen des différentes interprétations de devoir et pouvoir et de la sous-détermination potentielle de leur sens en contexte, comme l’étude de leur évolution sémantique en diachronie, ne permettent pas de falsifier l’une ou l’autre hypothèse. Des méthodes expérimentales, développées en psycholinguistique et en pragmatique expérimentale, sont donc convoquées. Notamment, l’examen des temps de traitement en lecture, dans une expérience d’eye tracking manipulant le sens et le contexte, suggère une représentation effectivement polysémique pour devoir, mais une représentation monosémique sous-spécifiée pour pouvoir. Devoir et pouvoir sont souvent traités ensemble, les études considérant que l’un constitue, dans son domaine modal, le pendant de l’autre. Nous relevons que le parallèle effectué n’est pas aussi motivé qu’il n’y paraît.

  • Titre traduit

    Semantics and pragmatics of French modal verbs : Synchronic, diachronic and experimental data


  • Résumé

    Devoir and pouvoir, as modal verbs in other languages, have already been the subject of extensive literature. The fact that they can convey different meanings depending on the specific context in which they occur is of particular interest to semanticists andpragmaticians. This thesis focuses on the nature of the various interpretations of devoir and pouvoir and attempts to ascertain whether their meaning multiplicity is a result of their polysemy or of their underspecified semantics. The polysemy hypothesis, which is the prevalent view in the French literature, implies that at least both the root sense and the epistemic sense fully belong to the linguistic system and hence that both are represented in memory. On the contrary, according to the underspecification model, contextual enrichment of a unique underspecified meaning stored in the mental lexicon accounts for meaning multiplicity. The current state of research, the review of the several possible interpretations of devoir and pouvoir, the investigation of potential meaning underdetermination in context, as well as the study of their semantic evolution in diachrony, do not allow us to rule out any of the two hypotheses. Experimental methods, developed in psycholinguistics and in experimental pragmatics, are thus used. Notably, analysis of processing times in reading in an eye tracking experiment in which both meaning and context are manipulated favours a polysemic representation for devoir, but a monosemic and underspecified representation for pouvoir. The two modal verbs are traditionally examined together since it is assumed that one matches the other in its own modal domain. This thesis casts doubt on this assumption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). SCD.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.