Les outils comme traceurs des activités de transformation des métaux? : supports de frappe, abrasifs et brunissoirs, outils d'aiguisage et outils de broyage

par Maxence Pieters

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean-Paul Guillaumet.

Les rapporteurs étaient Olivier Buschsenschutz, Christophe Petit.


  • Résumé

    Les outils lithiques sont nombreux aux âges des métaux, mais encore peu étudiés. Dans les activités de mise en forme des métaux, ils sont représentés essentiellement par les supports de frappe, les abrasifs, les brunissoirs, les outils d’aiguisage et les outils de broyage. Certains sont également fabriqués en métal (supports de frappe) ou en céramique (abrasifs, outils d’aiguisage). Les formes contemporaines de ces outils sont trop différentes pour permettre une comparaison directe. Il est donc nécessaire de travailler à partir de la fonction des outils, déduite de l’analyse de leur structure. Les supports de frappe liés à la mise en forme du métal sont facilement identifiables. Ils permettent de restituer de façon plus ou moins précise les objets qu’ils ont servis à fabriquer. Les abrasifs sont difficiles à relier à un matériau, mais leurs traces d’utilisation sont caractéristiques des profils des objets. Les brunissoirs sont caractéristiques du travail du métal, surtout la tôle. Les outils d’aiguisage sont essentiellement conçus pour l’entretien des lames, mais il est possible d’identifier certains outils utilisés pour le travail de taillanderie. Les outils de broyage sont également utilisés pour la cuisine. Mais on peut distinguer les exemplaires utilisés pour le broyage des matériaux (terre, dégraissant). L’étude de la pierre permet également de reconstituer les sources d’approvisionnement en matériaux et de reconstituer les axes d’échanges et d’exploitation du territoire.

  • Titre traduit

    The tools like evidences of metal working? : strike supports, abrasives and burnishers, sharpening tools and crushing tools


  • Résumé

    Lots of lithic tools are present in Metal Ages, but few are studied. In metal production, they are especially constitued by strike supports, abrasives, burnishers, sharpening tools and crushing tools. A part of them are in metal ( strike supports) or in ceramic (abrasives, sharpening tools). Contemporary forms of these tools are too different to permit a dierct comparison. It is necessary to work on the function of the tools, deduced from the analysis of these structure. Strike supports used for metal working are easily identifiable. They allow to reproduce more or less precisely the objects that they were fabricated with. Abrasives are difficult to relate to a material, but the traces of use are characteristic of the profile of the objects. Burnishers are characteristic of metal working, especially sheet metal. The sharpening tools are mainly designed for the maintenance of the blades, but it is possible to indentify some of the tools used for edging.Ê The crushing tools are also used for cooking. But we can distinguish the models used for grinding materials (earth, degreaser). The study of the stone also helps reconstitute the sources of axes of trade and exploitation of the territory.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.