Jean Giono : chemins mythiques vers la découverte de soi

par Sonia Atiah

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Jacques Poirier.

Le président du jury était Christian Morzewski.

Le jury était composé de Sylvie Vignes.

Les rapporteurs étaient Christian Morzewski, Frédérique Toudoire.


  • Résumé

    Le but de cette étude est de suivre le chemin de la reprise du mythe dans l’oeuvre de Giono. Le monde antique reste pour Giono une donnée permanente et imprescriptible de la condition humaine. Reprendre un mythe c'est souvent pour refaire de son héros un autre Moi, identique ou opposé. L'univers mythique de Giono, tel qu'il est représenté dans ses oeuvres, relève bien sûr de son imagination psychologique et de l’envie de se trouver un chemin qui conduit à la découverte de Soi. Etre Soi ou être un Autre, voilà la question fondamentale de la littérature contemporaine qui prend toute son ampleur chez les écrivains d'après-guerre. Giono, dans le cours de son existence réelle, a inventé son mythe de l'écrivain à travers le « portrait de l’artiste par lui-même ». C'est en devenant Ulysse ou Noé qu'il est enfin le plus authentiquement lui-même, en commençant par les autoportraits notamment Pour saluer Melville, ensuite l'autobiographie de Jeunesse dans Jean le Bleu.

  • Titre traduit

    Jean Giono : mythical ways to the discovery of « self »


  • Résumé

    The aim of this study was to follow the path to recovery myth in the novelistic work of Jean Giono. For Giono, the ancient world remains a permanent and inalienable human condition. Resume is often a myth of his hero to remake another ego, a similar one or the opposite one. The mythical world of Giono, as represented in his works, is of course the psychological imagination and the desire to find a path that led to the self discovery. Being self or being an Other, this is the fundamental question in the contemporary literature. This problem takes a full extent in the post-war writers. During his real existence, Giono invented the myth of the author through the "portrait of the artist himself". Becoming Ulysses or Noah, Giono is finally the most authentically when being himself, starting with the self-portraits including Pour saluer Melville, then followed by the youth autobiography in Jean le Bleu.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.