La relation médecin-patient en consultation douleur : dynamique de l'alliance thérapeutique comme perspective au changement

par Maximilien Bachelart

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Antoine Bioy.

Le président du jury était Khadija Chahraoui.

Le jury était composé de Yves De Roten.

Les rapporteurs étaient Cécile Flahault, Pascal-Henri Keller.


  • Résumé

    L’objectif est de comprendre comment se forme et se rompt l’alliance thérapeutique dans des consultations médicales pour la douleur chronique. Notre population se compose de quarante-deux patients consultants pour la première fois en Centre d’Etude et de Traitement de la Douleur. Les patients ont été évalués durant les cinq premières consultations et une grille des cognitions sociales et relations d’objet a été remplie. La perception de la douleur, l’autorégulation et l’observance médicamenteuse ont été évaluées. Un questionnaire d’alliance thérapeutique a été rempli par le médecin et les patients. Un questionnaire de contre-transfert a été rempli par le médecin après le cinquième entretien. Nos résultats montrent un lien entre la perception de l’alliance thérapeutique par le patient et l’évaluation du contre-transfert par le médecin. Une partie de l’évaluation des cognitions sociales et relations d’objet est liée à l’évaluation du contre-transfert du médecin et à ses évaluations de l’alliance thérapeutique. L’observance médicamenteuse est en partie reliée à la perception de l’alliance thérapeutique par le médecin. L’évaluation sensorielle de la douleur est négativement corrélée au troisième entretien avec l’évaluation de l’alliance thérapeutique par le patient. L’Expression des Emotions et Besoins est corrélée positivement à plusieurs items de la SCORS et à la perception par le patient de l’alliance thérapeutique. La Contrôlabilité est également corrélée aux évaluations de la douleur. Des données qualitatives permettent de différencier à travers le discours les patients qui quitteront ou non le suivi prématurément et ceux qui décriront une hausse ou baisse des douleurs.

  • Titre traduit

    The physician-patient pain consultation : therapeutic alliance dynamic as perspective of change


  • Résumé

    The goal is to understand how therapeutic alliance develops and breaks in medical consultations for chronic pain.
Our population is made up of forty two patients who are seeing a physician for the first time in a chronic pain unit. The patients were assessed during the first five consultations and a social cognition and object relations scale was filled in. Perception of pain, self-regulation and medication adherence were assessed. A therapeutic alliance questionnaire was completed at both to the doctor and the patients. A questionnaire of countertransference was filled in by the doctor after the fifth consultation. Our results show a link between the patient’s perception of the therapeutic alliance and the assessment of physician countertransference. Part of the assessment of social cognition and object relations is related to the countertransference assessment and to the physician’s therapeutic alliance assessments. The medication adherence is partly related to the perception of the physician’s therapeutic alliance. Sensory evaluation of pain is negatively correlated to the third interview with the evaluation of the patient’s therapeutic alliance. Expression of the Feelings and Needs is positively correlated with several items of the SCORS and patient perception of the therapeutic alliance. Controllability is correlated with pain ratings. Qualitative data allow to differentiate through patients discourses who leave prematurely or did follow appointments, and those who describe increased or decreased pain sensations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.