La location de l'usage : une interprétation écoresponsable du service ? : cas des biens en partage

par Dominique Carry (Lazzaroni)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Claude Dandouau.

Le président du jury était Marc Filser.

Le jury était composé de Olivier Badot, Dominique Desjeux.

Les rapporteurs étaient Olivier Badot, Eric Remy.


  • Résumé

    Des offres de location de biens en partage fleurissent dans les villes : Vélib’, Autolib’, l’autopartage.... Louer l’usage suppose de partager l’utilisation du bien à plusieurs et d’accepter de se dégager de la matérialité au profit de la fonctionnalité. C’est aussi un argument en faveur d’une consommation plus écoresponsable. Louer l’usage d’un bien en partage ou l’acheter, qu’en pense le consommateur ? La valeur réside dans les bénéfices qu'il retire de l’utilisation, et non de la possession. C’est également une nouvelle expérience chargée de sens ; elle est acceptée, bricolée, refusée ou réinterprétée par les consommateurs. Selon les principes de la Grounded Theory, un recueil de données grâce à des récits de vie nous éclaire sur l’attrait de cette offre de service ; et, au travers des formes prises par le discours, ce sont les valeurs, les idéaux et les attitudes des acheteurs qui émergent. Puis, nous tentons de déterminer les antécédents de la prise de décision de louer l’usage dans le cas de biens en partage, et de présenter une typologie de logiques de consommation de l’usage. Nous tenons à voir l’intérêt managérial d’une stratégie de différenciation expérientielle conjuguée à un positionnement écocitoyen pour distribuer la location de l’usage

  • Titre traduit

    The location of use : an eco-friendly interpretation of the service ? : sharing goods example


  • Résumé

    Offers of sharing services are springing up in cities: Vélib’, Autolib’, carsharing.... Using up involves sharing the service with multiple users and agreeing to separate oneself from all materialism in favor of functionality. This is also an argument towards a more responsible consumption. Hiring or buying, what does the consumer think about it? The value lies in the benefits of use rather than in its possession. It is also a new meaningful experience accepted, tinkered, refused or reinterpreted by the consumers. According to the Grounded Theory principles, a data collection based on life stories, it provides us new information on the attractiveness of this offer of service; and according to the forms taken by the discourse, what emerge are the values, ideals and attitudes of buyers. We try to determine the history of the decision of hiring the use and to propose a typology of the logical specific universe of consuming the use. And then, we want then to put on light on the managerial interest of a strategy of differentiation based on experience combined with an eco-citizen positioning to distribute the location of the use


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 279-294, 289 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TNEDIJON/2013/01
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.