Les économies d'énergie provoquées par la crise pétrolière de 1974 dans les bâtiments publics franciliens.

par Samaher Wannous

Thèse de doctorat en Histoire des techniques

Sous la direction de André Guillerme.

Soutenue le 28-11-2013

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Histoire, technique, technologie, patrimoine (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Sabine Barles.

Le jury était composé de Emmanuelle Gallo.

Les rapporteurs étaient Midjid Maizia, Éric Monin.


  • Résumé

    La crise pétrolière de 1974 frappe de plein fouet la consommation énergétique. Cette crise bouleverse d’abord la consommation quotidienne, les entreprises qui consomment beaucoup d’énergie (acier, automobile, … etc.), puis l’État qui voit se réduire les taxes pétrolières pour régulariser le marché public. Ainsi les citadins, surtout les parisiens, qui ont peu de ressources énergétiques doivent changer leurs habitudes de consommation. Réduire la consommation énergétique dans la construction devient une nécessité et l’État doit montrer l’exemple. Les bâtiments publics, neufs, rénovés ou restaurés servent d’exemple et illustrent les prises de position de l’État. S’occuper des économies d’énergie dans des bâtiments publics, c’est montrer l’intérêt que l’État manifeste vis-à-vis du domaine public. Le but de ce projet est de reconstituer les manières de repartir les traditions et les décisions dans la gestion énergétique et les nouveaux moyens techniques appliqués à la construction des édifices. Les résultats mettent en évidence cette problématique à travers l’étude de quelques bâtiments publics réalisés/édifiés en Île-de-France rapidement après la crise pétrolière de 1974.

  • Titre traduit

    Energy savings provoked by the oil crisis of 1974 in public buildings of Ile-de-France.


  • Résumé

    The oil crisis of 1974 strikes quite hard the energy consumption. First of all, this crisis has disturbed the daily consumption, the companies which consume a lot of energy (steel, automobile, etc.) Then the State which reduced the oil taxes to settle the public market. The citizens, especially the Parisians who have a little reserve of energy resources may need to change their consumption habits. Reducing the energy consumption in the buildings becomes a necessity and the government has to show the example. The public, new, renewed or restored buildings, display the examples that the government wants to give of its new position. Dealing with the question of energy savings in public buildings, is also showing the governmental interest towards its public sector. See how the traditions and the decisions in the energy management and the new technical means applied to the construction of buildings are the purposes of this research, which highlights this problem and applies it to some of the public buildings realized recently after the oil crisis of 1974 in Ile-de-France .


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.