Origin and role of social networks : a Comparative study of Born Global Firms of France and Pakistan

par Manzoom Akhter

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Estay et de Yvon Pesqueux.

Le président du jury était Tamym Abdessemed.

Le jury était composé de Yvon Pesqueux, Tamym Abdessemed, Sophie Nivoix, Boris Bartikowski.

Les rapporteurs étaient Sophie Nivoix, Boris Bartikowski.

  • Titre traduit

    Origine et rôle des réseaux sociaux : une étude comparée des entreprises « nées globales » de la France et de Pakistan


  • Résumé

    L'augmentation du nombre des entreprises qui s'internationalisent très tôt après leur création au travers d’un processus accéléré a attiré l'attention des chercheurs au cours des deux dernières décennies. Plusieurs explications souvent partielles ont été avancées par les chercheurs sur les raisons de l'internationalisation précoce des entreprises « nées globales ». Différents auteurs suggèrent que l'approche réseau serait plus appropriée pour décrire ce phénomène précoce de ces petites entreprises. L'objectif de notre recherche est d'étudier l'origine, la structure et le rôle des réseaux sociaux dans l'internationalisation précoce des entreprises nées globales.Nous étudierons la structure des réseaux, considérée comme un prérequis pour aborder les autres dimensions du réseau, bien que de nombreux chercheurs soient passés directement à l'étude du jeu de rôle des réseaux sans prêter attention à l’origine de ces liens. En outre, une grande partie de la littérature a relié les entreprises nées globales au secteur de la haute technologie, alors qu’il existe de nombreux exemples de sociétés mondiales issues de secteurs traditionnels. De la même façon, l’influence des divers contextes nationaux sur le processus d'internationalisation des entreprises est peu connue. Par conséquent, nous nous intéresserons également aux liens du réseau dans le cadre de plusieurs secteurs industriels d’une part, et aux différents niveaux de développement institutionnel du pays en comparant des firmes nées globales françaises et pakistanaises d’autre part.Nos résultats révèlent que es petites entreprises nées globales utilisent leurs réseaux pour surmonter les obstacles liés à l'internationalisation rapide, ce que les précédents résultats empiriques avaient pris en compte. Ils soutiennent également que l'origine des réseaux se trouve dans deux paramètres relatifs aux relations affaires et sociales ou hors activités affaires. Des liens, à la fois faibles et forts, ont un impact positif sur l'internationalisation précoce, mais leur composition diffère dans les entreprises de faible technicité et dans celles de haute technologie. Nous soutenons également que la composition des liens est animée par le secteur industriel dans lequel l’entreprise opère plus que par le niveau de développement institutionnel du pays.


  • Résumé

    Network approach is more appropriate measure to describe the early internationalization of born global firms. The focus of our research is to investigate the origin, structure and role of social networks in the early internationalization of born global firms. We intend to investigate the structure of networks which is considered pre-requisite to study the other dimensions of network ties. Many researchers directly jump to study the role networks play without paying any attention from where these ties originate. Furthermore, much of the literature has connected the born global firms with high technology sector however, there are many examples of born global firms in traditional sectors. Similarly, very little is known about how various national context influence the internationalization process of firms. Therefore, we also intend to investigate network ties in the context of different industrial sectors and different level of country’s institutional development by comparing born global firms from France and Pakistan.Our results reveal that these small born global firms use their networks to overcome the constraints to rapid internationalization which has been supported by previous empirical findings. The results also reveal that origin of ties is in both business-social or non-business social settings. Both weak and strong ties are found to have positive impact on the early internationalization; however composition of ties is different in low-tech and high-tech firms. We also argue that instead of country‘s level of institutional development, composition of ties is moderated by the industrial sector in which firm is operating.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.