Irriguer l’urbanité : les eaux d’Alger (XVIe-XIXe siècles)

par Dalila Kamache-Ouzidane (Kamache)

Thèse de doctorat en Histoire des techniques

Sous la direction de André Guillerme.

Soutenue le 29-03-2013

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Histoire, technique, technologie, patrimoine (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Pierre Frey.

Le jury était composé de André Guillerme, Jean-Pierre Frey, Mohammed el- Faïz, Taoufik Souami, Paul Benoit.

Les rapporteurs étaient Mohammed el- Faïz, Taoufik Souami.


  • Résumé

    Le propos traite de l’aquosité urbaine à Alger. Les recherches dans ce champ sont faibles. On a particulièrement travaillé les archives coloniales, les archives nationales algériennes, les archives du cadastre algérien ; on a effectué une reconnaissance quasi-militaire du terrain pour retrouver les témoins des aqueducs construits (1516-1620) et des puits forés à l’époque ottomane, contemporains des équipements hydrauliques en France, selon Bernard Palissy (Traité des Fontaines, 1580). Des aqueducs à souterazi acheminent l’eau en ville pour près de cent cinquante fontaines publiques, palais et mosquées. Ils pourvoient également en eau les tanneurs, les teinturiers et avitaillent les navires. Par la suite, lorsque la France occupe l’Algérie, la question de l’eau devient prioritaire parmi les militaires, pour la santé et l’hygiène. Ces officiers du Génie et médecins recueillent nombre de données, de relevés et de dessins. Ils recherchent de nouvelles eaux. Ceci est d’ailleurs comparable à ce qui se passe en France et dans toutes les villes, où le souci d’assurer l’alimentation en eau et la salubrité des agglomérations devient une priorité.

  • Titre traduit

    Irrigate the urbanity : the waters of Algiers (XVIe - XIXe century)


  • Résumé

    The subject deals with urban aqueous in Algiers. Scientific investigations in this field of studies are not very important. We have particularly studied colonial archives, national algerian archives and the algerian archives of the cadastre. Besides this, we have made recognition quasi - military of the field of study in order to discover the witnessms of$tHe aqueducts built between (1516-1620) an the sinking of wells bored during the ottoman period, which are contemporaneous to the equipments hydraulic in France according to Bernard Palissy (Treatise of fountains, 1580)The aqueducts with souterazi bring water to the city by almost a hundred and fifty fountains to the palaces and the mosques. They also provide water to the tanners and dyers and furnish the ships.During the colonial period when France occupied Algeria, the issue of the water becomes a priority for the military man, for the health and the hygiene of the city. The officers of the engineering, the doctors, collected some data topographical statement, draws. They were looking for new sources of water.These studies are the same with what is going on in France and all the cities all over the world, where the problem of the security of alimentation of water and the healthiness of the agglomeration becomes a priority.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 03-03-2033


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.