Approche épidémiologique du rôle des acides gras sur le vieillissement cutané dans le cadre de l’étude SU.VI.MAX

par Julie Latreille

Thèse de doctorat en Epidémiologie/Nutrition

Sous la direction de Serge Hercberg et de Khaled Ezzedine.

Soutenue le 13-06-2013

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (équipe de recherche) , École doctorale Abbé Grégoire (Paris) (laboratoire) et de Epidémiologie nutritionnelle (laboratoire) .


  • Résumé

    L’éventuel effet photo-protecteur sur la peau des lipides a été jusqu’à présent peu examiné. L’objectif de cette thèse était d’étudier le lien entre l’apport alimentaire en acides gras mono-insaturés (AGMI) et en acides gras polyinsaturés (AGPI) n-3 et le photo-vieillissement cutané du visage chez une large population d’hommes et de femmes âgés entre 45 et 60 ans. Ces travaux ont mis en évidence un lien inverse entre les apports en en huile d’olive et la sévérité du photo-vieillissement. Lors de l’étude des AGPI n-3, un lien inverse a été mis en évidence entre la sévérité du photo-vieillissement et les apports en acide α-linolénique (ALA) des huiles végétales et des fruits et légumes chez les hommes. Chez les femmes un lien inverse a été trouvé avec les apports en acide eicosapentaénoïque (EPA) et une tendance avec les ALA des huiles végétales. Ces travaux soutiennent les recommandations en faveur d’un régime riche en huile d’olive et en AGPI n-3 comme celui du régime méditerranéen.

  • Titre traduit

    Epidemiological approach of the role of fatty acids on the skin photoaging in the context of the SU.VI.MAX Study


  • Résumé

    The possible effect of dietary lipids on the photoprotection of the skin has been few investigated so far. The aim of this thesis was to investigate the links between dietary monounsaturated fatty acids (MUFA) and n-3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFAs) on facial skin photoaging in a large population of men and women aged between 45 and 60 years old. An inverse association was found between intakes of olive oil and the severity of photoaging. Concerning n-3 PUFAs, severe photoaging was inversely associated in men with intake of -linolenic acid (ALA) from both vegetable oil and fruits & vegetable. In women, an inverse relationship was found with the intake of eicosapentaenoic acid and a tendency with ALA from vegetable oil. These findings support the recommendations for a diet rich in olive oil and n-3 PUFAs such as the Mediterranean diet.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.