La dynamique des conseils d'administration des entreprises Tunisiennes : Mouvements de rôles, conflits et changement

par Ines Belghith Masmoudi (Belghith)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Yvon Pesqueux et de Wafa Khlif.

Le président du jury était Karim Ben Kahla.

Le jury était composé de Yvon Pesqueux, Wafa Khlif, Karim Ben Kahla, Ferid Zaddem, Olfa Zeribi-Benslimane, Jouhaina Ben Boubaker Gherib.

Les rapporteurs étaient Ferid Zaddem, Olfa Zeribi-Benslimane.


  • Résumé

    Cette thèse avait pour ambition de mettre en évidence l'effet des conflits sur la dynamique du conseil d'administration. Ceci a été possible en observant de plus près ce terrain habituellement caractérisé par son opacité et son hermétisme. Ainsi, une approche par étude de cas a été préconisée. Il a été possible de mettre en évidence que le conseil d'administration est un organe de gouvernance dynamique et évolutif même lorsque les objectifs de la ou des personnes qui le dominent se focalisent sur un seul rôle ou, au mieux, sur deux. Ainsi, il a été possible de démontrer que les conflits sont susceptibles de modifier la configuration des rôles du conseil d'administration. Cependant et contrairement à ce qui a été avancé, aucun cas de changement du rôle dominant n'a été vérifié parmi les six cas étudiés. Ceci nous a permis de conclure que le conflit, même s’il agit sur les dynamiques du conseil, n’entraîne pas forcément une reconfiguration des rôles ou un changement du rôle dominant. Par ailleurs, nous avons considéré le rôle de médiation comme étant un rôle indépendant assumé par le conseil d’administration (van Ees et al., 2009).

  • Titre traduit

    Tunisian boards dynamics : role mouvements, conflicts and change


  • Résumé

    This thesis is an attempt to highlight the impact of conflict on the dynamics of the board. This was possible by observing more closely this research area usually characterized by its opacity and hermeticism. Thus, a case study approach was advocated.It was possible to show that the board of directors is a dynamic and evolving governance instrument even when the goals of the individual or individuals who dominate the board focus on one role or, at best, two. Thus, it was possible to demonstrate that conflicts are likely to modify the configuration of the roles of the board. However, contrary to what has been suggested, no change of the dominant role was verified among the six cases studied. We can then conclude that the conflict, even if affecting the dynamics of the board, do not necessarily lead to a reconfiguration of roles or a change in the dominant role. In addition, we considered the role of mediation as an independent role played by the board of directors (van Ees et al., 2009).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?