L’Acédie Essai d’un devenir existentiel au contrepoint de l’ennui

par Julie Giangiobbe

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Emmanuel Cattin.

Soutenue le 20-11-2013

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire Philosophies et rationalités (équipe de recherche) et de (PHIER) Philosophies et Rationalités (laboratoire) .

Le président du jury était Ruedi Imbach.

Le jury était composé de Yves Hersant, Alain Petit, Paolo Bettiolo, Martine Pécharman.

Les rapporteurs étaient Ruedi Imbach, Yves Hersant.


  • Résumé

    Le dessein de ressusciter l’acédie, ce topos chrétien à demi-oublié, renvoyant des échos de mélancolie un peu vagues, est appelé tout autant que mis en doute par sa singulière inactualité. Le recours à l’ennui, comme assistance ou véhicule de ce retour, ne présente lui-même aucune nécessité, ni dans son pourquoi, ni dans son comment. L’ennui évolue dans une présence et une familiarité, au double sens vécu et intellectuel – philosophique ou littéraire –, dont l’acédie est tout à fait bannie, et la distance entre l’un et l’autre a préalablement à être franchie. La possibilité d’entrer dans la zone d’influence de l’ennui et d’être portée avec lui, par un jeu encore obscur, jusqu’à l’actualité, doit être rejointe de l’intérieur de l’acédie, à travers l’exil où elle repose.

  • Titre traduit

    Acedia. Essay on existential become on counterpoint of boredom


  • Résumé

    Néant


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.