"Dynamiques végétales contemporaines dans les estives de la Chaîne des Puys : Pour une approche intégrée"

par Marion Lefeuvre

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Marie-Françoise André.

Soutenue le 09-04-2013

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire de Géographie Physique et Environnementale (équipe de recherche) et de (GEOLAB) Laboratoire de Géographie physique et environnementale (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Métailié.

Le jury était composé de Laurent Simon, Pascal Marty, Laurent Rieutort, Yves Michelin, Philippe Fleury, Thierry Joliveau.

Les rapporteurs étaient Laurent Simon, Pascal Marty.


  • Résumé

    Les interactions systémiques entre l’Homme et son milieu sont étudiées dans cette thèse au travers de la dynamique de la végétation des domaines pastoraux de la Chaîne des Puys (Massif central, France). A partir d’analyses de terrain (phytosociologiques, agronomiques) et d’enquêtes agropastorales nous établissons un état des lieux des estives des Dômes. Une démarche diachronique vise ensuite la recherche des causes de l'extension ligneuse et ses conséquences sur la couverture végétale. Notre démarche d'analyse est fondée sur un triptyque végétation - milieu - pratiques établit sur plusieurséchelles spatio-temporelles. Les résultats montrent que la déprise agricole, symptomatique des zones de moyenne montagne, et la fermeture ligneusedes espaces qui lui est associée ne caractérisent pas les trajectoires observées de la dynamique végétale. Ainsi, les nombreuses perturbations affectant le système (crises, pratiques) remet en cause la linéarité des successions observées dans la bibliographie, tant sur les vitesses de progression que sur les trajectoires et les caractéristiques. Il apparaît alors que le concept de mosaïque phyto-morphologique anthropique, proposé ici soit plus adapté à la réalité du terrain et à l'intensité de l'usage de l'espace. Les composants de cette mosaïque et leurs évolutions suivent des trajectoires stochastiques voire chaotiques dont la caractérisation première tend vers une disparition des landes au profit de la strate herbacée et non à une fermeture généralisée des milieux.

  • Titre traduit

    Contemporaneous vegetation dynamics in the Chaîne des Puys : Collectives pastures"


  • Résumé

    Systemic interactions between Human and environment are studied in this thesis through the vegetation dynamics of the Chaîne des Puys pastoral area (French Massif central). From field analyses (phytosociological, agronomic) and agropastoral linguiries we establish a diagnosis oh the local pastures. The causes of the ligneous extension and its consequences on the vegetation cover explored through a diachronic survey and mapping of landscape. Our analytical approach is established on a triptyc vegetation - environment - practices based on three spatial and temporal scales. Results shows that agricultural abandonment symptomatic of mountain area correlated to space closure by woody strata do not characterize the observed trajectories of vegetation dynamics. Thus, many disturbances affecting the system (crises, practises) questions the linearity of successions observed in the literature, and affect the vegetation progression velocity and its species characteristics. It appears that the concept of landscape mosaic controlled by dynamically interacting ecological and anthropogenic drvers, is more suited to the field relaity and to intensity of the space use. The mosaic components and their evolutions follow even stochastic or chaotic trajectories which first characterization goes to a healthlang disappearance in favor oh herbaceous stratum and not in a generalized landscape closure.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.