L’actionnabilité des dispositifs institutionnalisés d’incitation à la GRH dans les PME

par Brigitte Nivet

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Philippe Trouvé.

Soutenue le 31-05-2013

à Clermont-Ferrand 1 , dans le cadre de École doctorale des sciences économiques, juridiques, politiques et de gestion (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management (laboratoire) et de CRCGM (Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management) (laboratoire) .

Le jury était composé de Gérald Naro.

Les rapporteurs étaient Marc Bonnet, Ewan Oiry, Joseph Romano.


  • Résumé

    Les PME sont en France la cible de nombreuses sollicitations depuis plus de trente ans. Les opérations de conseil se sont particulièrement intensifiées auprès de ces petites entreprises afin de les rendre plus performantes. Sous l‟impulsion des pouvoirs publics, des programmes d‟accompagnement spécifiques leur sont proposés au cours de ces dernières décennies. Notamment, le modèle de la gestion des compétences qui est présenté, à la fin des années quatre-Vingt-Dix, comme la voie à suivre pour faire face aux enjeux de la mondialisation et de la compétitivité. La diffusion de ces nouvelles normes organisationnelles s‟effectue par le biais d‟une nébuleuse d‟acteurs. Parmi ces formes de conseil, quel rôle jouent les organisations intermédiaires, à la fois prescriptrices et productrices de dispositifs institutionnalisés d‟incitation à la GRH ? Ces dispositifs sont-Ils actionnables ? Quels impacts ont ces approches dans les entreprises et plus particulièrement dans les plus petites d‟entre elles ? Ces opérations de conseil modifient-Elles les pratiques des dirigeants de PME ? Les prescriptions des consultants jouent-Elles un rôle identique, ou sont-Elles appropriées, incorporées de façon spécifique par les dirigeants, selon une diversité de trajectoires d‟appropriation liée à la pluralité des configurations de petites entreprises ?

  • Titre traduit

    The actionability of institutionalized devices of incentive to HRM in SME


  • Résumé

    For over thirty years, a great number of appeals have been made to SMEs. Consultancy operations have significantly intensified with regard to these companies, in order to increase their performance. Under the influence of public governance, specific recommendations and support programmes have been proposed to SMEs over the past few decades. Among these, the skills management model, which was presented at the end of the 1990s as the best path to take in order to respond to the challenges companies now face with regard to globalisation and competitiveness. The dissemination of these new organizational norms occurs through a nebula of actors. With regard to these recommendations, what is the role of intermediary organisations, which simultaneously produce and prescribe institutionalized incentive plans for Human Resources Management? Can these plans be seen as actionable? What are the impacts of these approaches on firms, and especially on the smallest firms? Do these consultancy operations modify the practices of the directors of SMEs? Do the prescriptions of consultants always play the same role, or are they incorporated and appropriated differently by company directors, in accordance with a diversity of modes of appropriation adapted to the plurality of organizational structures present in small companies?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.