Histoire, tradition et filiation de la synonymie distinctive française : analyse contrastive des traités et dictionnaires de synonymie distinctive français de 1718 à 1884

par Alice Ferrara-Léturgie

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean Pruvost.

Le président du jury était Christophe Rey.

Le jury était composé de Maria Gabriella Adamo, Olivier Bertrand.

Les rapporteurs étaient Françoise Berlan.


  • Résumé

    Entre 1718 et 1884, les ouvrages de synonymie composés en France ont exclusivement fait appel à la théorie de la synonymie distinctive. Une véritable tradition lexicographique s’est cristallisée autour du premier traité monolingue français composé par l’abbé Gabriel Girard en 1718, La Justesse de la langue françoise. L’apparition de cette tradition lexicographique résulte d’une conception théorique particulière de la synonymie. Il est effectivement question, au XVIIIe siècle, de contester la synonymie exacte, deux signifiants ne pouvant partager exactement le même signifié. Il s’ensuit une nécessité de distinguer les nuances sémantiques entre les unités lexicales. Durant un siècle et demi, 22 traités et dictionnaires de synonymie distinctive se sont succédé, leurs auteurs poursuivant l’objectif de rédiger le dictionnaire le plus complet tant quantitativement que qualitativement. Ce faisant, une filiation s’est progressivement constituée, chaque auteur élaborant son ouvrage à l’aide des précédents. Cette thèse propose une lecture génétique approfondie de ces 22 traités et dictionnaires afin de mesurer les tenants et aboutissants de cette tradition de la synonymie distinctive.

  • Titre traduit

    History of distinctive synonymy : contrastive analysis of distinctive treaties, and dictionaries of synonyms from 1718 to 1884


  • Résumé

    Between 1718 and 1884, the literature dealing with synonymy published in France exclusively used the theory of distinctive synonymy. A lexicographical tradition crystallized around the first French monolingual treaty made by Abbé Gabriel Girard in 1718, La Justesse de la langue françoise. The emergence of this lexicographical tradition results from a particular theoretical view of synonymy. Indeed, scholars from the XVIIIth century disputed the notion of exact synonymy, assuming that two signifiers cannot share the same exact signified. This resulted in a need to distinguish the semantic nuances between lexical units. For a century and a half, 22 treaties and distinctive synonymy dictionaries have been published. Their authors aimed at writing the most comprehensive dictionary, both quantitatively and qualitatively. In doing so, a lineage gradually appeared, each author developing his work based on the previous. This thesis proposes a comprehensive genetic reading of these 22 treaties and dictionaries to measure the ins and outs of this distinctive tradition of synonymy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.