L'impact de l'intégration des logiciels éducatifs dans l'enseignement des sciences au Kenya

par Carolyn Ngunu

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation - Cergy

Sous la direction de Alain Jaillet.

Soutenue le 03-07-2013

à Cergy-Pontoise , dans le cadre de École doctorale de droit et sciences humaines (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) , en partenariat avec Ecole, mutations, apprentissages (laboratoire) .

Le président du jury était Bruno de Lièvre.

Le jury était composé de Bruno de Lièvre, Thierry Karsenti, Jacques Wallet, Mehdi Khaneboubi.

Les rapporteurs étaient Georges-Louis Baron.


  • Résumé

    La mise en place de la gratuité de l'école primaire, il y a 8 ans a offert à la majorité des enfants kenyans, notamment les plus défavorisés (les filles dans certaines régions, les enfants issus de familles pauvres ou rurales) qui n'y avaient pas accès jusqu'alors, l'opportunité de s ‘inscrire à l'école. L'objectif du gouvernement kenyan est d'améliorer la qualité de l'enseignement reçu dans l'éducation publique. De nouvelles approches d'enseignement et d'apprentissage sont nécessaires pour assurer le progrès pédagogique et à travers lui améliorer la qualité de l'enseignement. Dans une économie où 40 % de la main-d'œuvre qualifiée est au chômage, l'accent doit être mis sur une formation de la population afin de répondre au mieux aux demandes du marché du travail. L'une des stratégies pour améliorer la qualité de l'éducation est l'intégration des TIC, comme moyen de généraliser l'éducation et de garantir un accès équivalent aux élèves de toutes les régions du Kenya. Ayant entériné l'introduction des ordinateurs dans les classes depuis plus de dix ans, le gouvernement est en quête de méthodes d'enseignement qui accorderaient une place plus importante à l'informatique dans toutes les matières enseignées et ne se limiteraient pas simplement à un projet d'alphabétisation informatique. Cette thèse essaie d'identifier et d'analyser diverses utilisations de logiciels éducatifs présents à des élèves kenyans du secondaire. Nous nous sommes inspirés des approches proposées par Papert et Cuban, dont les perspectives sont de rendre l'apprentissage ludique tout en étant efficace, grâce à l'utilisation de logiciels éducatifs lors des séances d'enseignement.

  • Titre traduit

    How educational software is affecting the teaching and learning of sciences in Kenyan schools


  • Résumé

    The expansion of access to primary éducation eight years ago has led to majority of children in Kenya notably the less priviledged like girls and those from poor or rural households to be enrolled in school for the first time. Despite the govenment's aim to increase resources for public éducation, primary and secondary schools are over stretched in terms of capacity. New approches to teaching and learning are necessary in order to ensure quality and progress in the pedagogical aréna. In an economy where 40% of its qualified manpower is unemployed, focus must be turned to effective training of its population to meet the job market's demands. One of the stratégies of improving quality of education is the integration of technologies such as ICT, as a way of globalizing the éducation process and ensuring equity in access. Having accepted the introduction of computers into the classroom more than ten years ago, the government is on a quest to find a more integrated approach of computers in specific subject areas rather than simply computer literacy. This thesis tries to identify and analyse different uses of educational software in the kenyan classroom at secondary school level. Leaning on approaches suggested by Papert and Cuban, on the prospects of making learning fun and effective through the use of software in the school environment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.