Langue, identité et oralité dans la poésie du québec (1970-2010). Des nuits de la poésie au slam : parcours d’un engagement pour une culture québécoise.

par Paul Fraisse

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée - Cergy

Sous la direction de Violaine Houdart-Merot et de Lise Gauvin.

Le président du jury était Christiane Chaulet-Achour.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Chiss, Yannick Resch.


  • Résumé

    La place de l'oralité dans le patrimoine québécois et la particularité du lien qui unit expression poétique et revendication politique dans le Québec contemporain constituent les questions essentielles qui sous-tendent ce travail. Les Nuits de la poésie offrent un remarquable observatoire de la place, des spécificités et des évolutions de la poésie vivante au Québec au cours des quarante dernières années. La première édition en 1970 s'est affirmée comme l'acte de naissance d'une authentique tradition établissant un lien étroit entre oralité, expression poétique et affirmation politique et nationale.La première partie de cette thèse présente et analyse les conditions d'émergence de cet événement fondateur à partir de l'étude du contexte historique, politique et linguistique qui a vu la naissance d'une culture spécifiquement québécoise. La deuxième partie est consacrée à l'étude de la Nuit de la poésie 1970. Elle s'attache aux questions théoriques liées à l'analyse du document filmique, seul témoin de cette édition et support concret sur lequel s'appuie cette étude. Elle met également l'accent sur les questions formelles liées à l'inscription de l'oralité sur un support mécanique ou écrit. La troisième partie étudie la réitération de l'événement. Elle observe ensuite la continuité et les évolutions thématiques et esthétiques qu'a connues la poésie québécoise de 1980 à 2010 et jusqu'aux manifestations plus contemporaines et mondialisées que constituent les scènes de slam.Au gré des éditions de La Nuit de la poésie et des manifestations qui la prolongent, se dessine le visage d'un pays qui s'est particulièrement affirmé à travers la prise de parole poétique. Les années 1970 sont bien celles de la revendication et de l'illustration du fait littéraire et poétique québécois. Les années 1980 ont consacré l'avènement des voix féminines et le début d'une diversification des esthétiques poétiques alors que la décennie 1990 a vu l'émergence d'une identité plus métissée, plus ouverte au monde et faisant place à la parole des cultures migrantes. La non-réitération de l'événement en 2000 est moins le signe d'un essoufflement que la conséquence de l'essor du genre poétique au Québec et de sa diffusion sur une plus vaste échelle et face à des publics élargis. Quant à l'édition de 2010, elle se présente comme un hommage à cette pratique publique de la poésie et illustre son extrême vitalité et son importance dans la société québécoise.

  • Titre traduit

    Language, identity and oral poetry in quebec (1970-2010). From Les nuits de la poésie to slam poetry : a commitment for a culture of quebec.


  • Résumé

    The place and function of Oral poetry in contemporary Quebec as well as the narrow relationship between poetic expression and political commitment are the key issues underlying this doctoral thesis. The Nuits de la poésie are an outstanding observatory of specificities and evolutions of poetry life in Quebec over the last forty years. The first edition in 1970 stands out as the birth of an authentic tradition which establishes a close link between the Oral, the poetic public expression and the statement of national existence.The first part of this thesis presents the conditions of the emergence of this seminal event and studies the historical, linguistics and political context, which saw the birth of a specifically Quebec culture. The second part is devoted to the first edition of the Nuit de la poésie. It focuses on practical and theoretical issues related to the analysis of the document film, the only witness of this edition. It also focuses on the issues related to the registration of oral performance on a mechanical support as well on printed books. The third part examines the repetition of the event. It then analyses continuity and thematic and aesthetic evolutions in Quebec poetry from 1980 to 2010 and even more contemporary and globalized manifestations as those of slam poetry.Through the four several editions of the Nuits de la poésie and of extending events, emerges the face of a country that is particularly linked to poetic word and practice. The 1970s are those of defense and illustration of the literary and poetic Quebec. The 1980s saw the advent of female voices and the beginning of an aesthetic diversification, while the 1990s point out the emergence of an identity more open to migrant cultures. The non-repetition of the event in 2000 is less a sign of a slowdown than a result of the development of poetic genre in Quebec and its dissemination on a wider scale for wider audiences. Concerning the edition of 2010, it is presented as a tribute to the national practice of poetry and illustrates the extreme vitality and importance of poetry in Quebec society.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.