Identité numérique en contexte télécom

par Johann Vincent

Thèse de doctorat en Informatique et applications

Sous la direction de Christophe Rosenberger et de Marc Pasquet.

Soutenue en 2013

à Caen .


  • Résumé

    Avec l'avènement des réseaux électroniques et en particulier d'Internet, de plus en plus de nouveaux services sont apparus. Il est désormais possible de faire ses achats en ligne, de consulter ses comptes en banque, de partager des informations sur les réseaux sociaux ou encore d'héberger ses documents et programmes sur des services sécurisés, les fameux « clouds »… Tous ces services ont conduit à se poser la question d'avec qui ou quoi nous communiquons. Pour répondre à cette interrogation, un nouveau terme, identité numérique a été proposé. Cette identité numérique constitue un enjeu majeur pour un certain nombre d'acteurs et en particulier pour un opérateur de télécommunications. Dans cette thèse, nous proposons d'aborder l'identité numérique en nous intéressant aux deux problématiques que sont la sécurité et la protection de la vie privée. Pour cela, trois contributions sont détaillées à commencer par une méthode d'analyse des systèmes de gestion d'identités (SGI) basée sur une cartographie des acteurs et des fonctions de la gestion d'identités. Nous montrons comment cette dernière peut permettre d'évaluer un système de gestion d'identité vis à vis des deux problématiques. A partir des évaluations réalisées, nous proposons ensuite une deuxième contribution sous la forme d'un système de gestion d'identités novateur centré sur l'utilisateur. Celui-ci met à profit des technologies comme Android, les services Web et les cartes à puces. Enfin, nous proposons un pare-feu sémantique qui protège la vie privée des utilisateurs de smartphone Android en se basant sur des ontologies.

  • Titre traduit

    Digital Identity for a Telecommunication Operator


  • Résumé

    With the advent of electronic networks and particularly the Internet, new services have appeared. Nowadays, it is possible to shop online, consult bank accounts, share information on social networks or to host documents and programs on cloud platforms… With such services, the need to know who or what you are communicating with has become mandatory. To address this issue, the concept of digital identity has been proposed and has become a major challenge, in particular for telecommunication operators. In this thesis, two issues for digital identity are addressed: security and privacy protection; resulting in three major propositions. First, an analysis method for identity management systems (IMS) based on a cartography of actors and functions is presented. This method allows the representation of IMS and their comparison. The analysis method is used as a prerequisite to a new identity management system which has been developed using technologies such as Android, Web services and smartcards. The last contribution consists in a semantic firewall developed as an Android modification that makes use of OWL ontologies and semantic reasoners to prevent applications from accessing private data.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Identité numérique en contexte télécom

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-187 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 169 réf. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2013-28
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2013-28bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.