Les témoignages des civils bas-normands, traitant du Débarquement et de la Bataille de Normandie : Étude critique

par Etienne Marie-Orléach

Thèse de doctorat en Histoire des Mondes Modernes, du Monde Contemporain

Sous la direction de Jean Quellien.

Soutenue en 2013

à Caen .


  • Résumé

    Au cours de l’été 1944, les Bas-Normands ont été plongés pendant près de trois mois au cœur de la guerre. Au plus fort des combats, plus de deux millions de combattants s’affrontent tandis qu’un million de Bas-Normands assistent, impuissants, au déroulement des opérations. L’événement a suscité de la part de ces derniers une multitude de témoignages, écrits « à chaud », mais aussi rédigés a posteriori, au cours des décennies qui ont suivi, en particulier à l’occasion des commémorations (1984, 1994, 2004). L’objectif n’est pas ici d’étudier la vie et le sort des populations civiles au travers de ces témoignages, de manière classique. Notre recherche se place dans la veine du concept de « culture de guerre », initié depuis quelques années par les spécialistes de la Première Guerre mondiale. Ceux-ci ont notamment montré le décalage considérable entre le contenu des témoignages publiés par les anciens combattants dans les années 1920 et 1930 (fortement teintés par l’idéologie pacifiste en vogue à cette époque) et les écrits rédigés pendant les combats, qui montrent, au contraire, une assez large adhésion à la guerre. Nous nous proposons donc d’appliquer cette démarche à un épisode marquant de la Seconde Guerre mondiale. Pour cela, nous disposons d’un important corpus de près d’un millier de témoignages, dont un quart écrit sur le vif. Nous entendons donc examiner l’évolution du contenu des témoignages (thèmes abordés, vocabulaire utilisé…) soumis aux aléas de la mémoire individuelle ou collective comme au poids du contexte dans lequel est intervenue la rédaction.

  • Titre traduit

    The Testimonies of Norman Civilians Dealing with the D-Day Landing and the Battle of Normandy : A critical study


  • Résumé

    In Summer 1944, the Normans were caught in the peak of the war for nearly three months. At the height of the fighting, more than two million soldiers fought while one million Normans, powerless, attended the process of the battles. The event brought these civilians to immediately write many accounts. They also wrote afterwards throughout the following decades, particularly on the occasion of commemorations (1984, 1994, 2004). The objective here is not to give a classic study of the life and death of civilians through their testimonies. Our research enshrines in the same vein as the concept of 'war culture' that the specialists of WWI have been initiating for some years. They have especially shown the huge gap we can find between the testimonies the former soldiers published in the 1920s and 1930s, which were widely influenced by the pacifist ideology of the time, and the testimonies written during the battles, which displayed on the contrary a large support to the war. We therefore have the ambition to apply the method to a striking episode of WWII. In this respect, we have an important collection of near one thousand accounts, a quarter of which were written on the spot. We intend to examine the evolution of the testimonies (topics, vocabulary. . . ) subjected to both the hazards of the individual and collective memories and the context in which their writing occured.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (723 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 344 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2013 MARIE-ORLEACH B1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2013 MARIE-ORLEACH B2
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Bibliothèque François-Lebrun.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 593

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.