Gouvernance et légitimité : le modèle mutualiste

par Alexandrine Lapoutte

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christian Cadiou.

Le président du jury était Patrick Gabriel.

Le jury était composé de Christian Cadiou, Patrick Gabriel, Pascal Glémain, Ababacar Mbengue, Marie-Claire Malo, Yann Regnard.

Les rapporteurs étaient Pascal Glémain, Ababacar Mbengue.


  • Résumé

    Ce travail porte sur la gouvernance mutualiste. A partir d’un cadre d’analyse fondé sur la légitimité, nous avons cherché à comprendre comment s’exprime la légitimité en contexte mutualiste aujourd’hui. La proposition faite est qu’il existe nécessairement un gap entre la légitimité construite par les dirigeants et la légitimité perçue par les parties prenantes. Les dirigeants déploient alors des stratégies de légitimation par une communication mutualiste. Le modèle mutualiste deviendrait un outil de gestion des parties prenantes. Dans une phase de recherche quantitative auprès des parties prenantes impliquées, nous identifions un socle commun partagé ainsi qu’un gap mutualiste, qui porte sur la perception que l’entreprise maîtrise son projet et contribue au territoire. Une typologie des parties prenantes est dressée autour d’un clivage horizontal. L’analyse qualitative de discours révèle des systèmes de références sensiblement différents selon les entreprises. Nous distinguons trois approches dans la gestion de la légitimité en contexte mutualiste : communicationnelle, politique et managériale.

  • Titre traduit

    Governance and legitimacy : the mutual organization model


  • Résumé

    This work concerns the mutualist governance. From a frame of analysis based on legitimacy theory, we tried to understand how appears legitimacy in mutual organisation context today. The proposal is that it exists inevitably a gap between the legitimacy built by managers and the legitimacy perceived by the stakeholders. Managers display then strategies of legitimization by a communication based on mutualist references. The mutualist model would become a management tool. In a phase of quantitative research with the involved stakeholders, we identify a common base shared between stakeholders, as well as a mutualist gap, which concerns the perception that the company masters its projet and contributes to the territory. A typology of the stakeholders is drawn up around a horizontal split. The qualitative analysis of speech reveals different patterns, based on communication, politics and management.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.