Autonomie et reconfiguration des systèmes de systèmes tactiques

par Marie Ludwig

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Philippe Babau.

Le président du jury était Bernard Coulette.

Le jury était composé de Jean-Philippe Babau, Bernard Coulette, Vincent Chapurlat, Antoine Beugnard, Joël Champeau, Alain Plantec.

Les rapporteurs étaient Vincent Chapurlat, Antoine Beugnard.


  • Résumé

    La complexité croissante des Systèmes de Systèmes et autres grandes fédérations d’acteurs pose de nouvelles problématiques de conception et de réalisation. Cette complexité, induite par des structures de management toujours plus sophistiquées et un cycle de vie long, doit être maîtrisée au plus tôt dans la conception des entreprises. Cette maîtrise permet à l’ensemble des intervenants au cours du cycle de vie d’une entreprise d’identifier ses points clés et de prendre confiance en sa capacité à atteindre ses objectifs. En particulier, il importe de savoir estimer les capacités de l’entreprise à s’adapter à des situations imprévues ou exceptionnelles afin d’assurer ses missions en toutes circonstances. En réaction, de nouvelles démarches d’ingénierie émergent. Elles s’appuient sur la modélisation et la simulation de l’architecture de ces systèmes aux différents stades de leur développement et de leur fonctionnement. Dans le cadre d’une de ces démarches nommée IDEA, nous avons enrichi le langage de description d’architecture avec des concepts et des mécanismes ayant pour but d’adresser l’adaptabilité et des capacités de reconfiguration des entreprises. Ces apports ont été expérimentés avec succès par prototypage et dans des contextes d’affaires industrielles.

  • Titre traduit

    Autonomy and reconfiguration of tactical systems of systems


  • Résumé

    As the complexity of large civilian and military Systems of Systems and system federations increases, new system architecture and engineering challenge emerge. This complexity is mainly due to intricate management structures and a long lifecycle, and needs to be mastered from the early stages of architecting. All engineering stakeholders need to identify the key aspects of the enterprise and gain confidence in its ability to fulfill its missions. To ensure that the enterprise is able to satisfy its objectives despite evolving situations, there is a need to focus on its capability to adapt through reconfiguration. New engineering approaches emphasize architecture modelling and simulation to tackle the complexity of the enterprise in all stages of its lifecycle in a flexible and global way. In the context of such an approach named IDEA, we updated the architecture description language to include concepts and mechanisms dedicated to the adaptability and reconfiguration of the enterprise. We also focused on ensuring model consistency. The results were experimented through prototyping and application on industrial affairs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.