Mythes et fictions en histoire de l'art : histoire de la réception de l'image de Jean Cousin et étude critique des interprétations de l'Eva prima Pandora

par Agnès Faure

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Pascal-François Bertrand.

Soutenue le 20-09-2013

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Centre François-Georges Pariset (Pessac, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Marianne Grivel.

Le jury était composé de Pascal-François Bertrand, Guy-Michel Leproux, Dominique Jarrassé.

Les rapporteurs étaient Marianne Grivel, Guy-Michel Leproux.


  • Résumé

    Jean Cousin a suscité différentes formes de réception, révélatrices des enjeux discursifs des historiographes. De même, l’analyse critique des textes qui ont été produits sur l’Eva prima Pandora a fait émerger plusieurs problématiques inhérentes au processus de l’interprétation des œuvres d’art, au discours produit sur la peinture. À partir d’un contexte documentaire lacunaire, qui concerne autant le peintre que son tableau, les auteurs ont crée des fictions révélatrices de leur orientation méthodologique et des attentes de leur époque d’expression.Nous porterons donc un regard critique sur la construction mythique de l’image de l’artiste qui s’est opérée dans les différents textes consacrés à la vie et à l’œuvre de Jean Cousin. De même, à travers les propositions sémantiques qui ont été faites de la peinture, nous mettrons en évidence les présupposés théoriques et méthodologiques du discours produit par les interprètes, afin de montrer les limites de leur démarche. Partant de ce constat, prenant en compte les différentes pistes de réflexion récemment ouvertes par l’histoire de l’art, nous étudierons l’Eva prima Pandora, en portant notre attention sur le VOIR, sur le processus de création picturale, sur la nature des intentions de Jean Cousin alors qu’il peignait l’Eva prima Pandora.

  • Titre traduit

    Myths and fictions in history of art : history of the reception of the image of Jean Cousin and critical study of the interpretations of the Eva prima Pandora


  • Résumé

    Jean Cousin has generated various forms of reception, reveling the discursive stakes in the historiographers. Also, the critical analysis of the texts which were produced on the Eva prima Pandora brings to the foreground several problematics inherent to the process of the interpretation of works of art, to the discourse produced on painting. From an incomplete documentary context, which concerns as much the painter as his painting, the authors created revealing fictions of their methodological orientation and of the expectation of their period of expression. We will thus wear a critical look at the mythical construction of the image of the artist that took place in the differents texts devoted to the life and the works of Jean Cousin. In the same way, through the semantic propositions that have been made on the painting, we will highlight the theoretical and the methodological presuppositions of the discurse produced by the interpreters, in order to show the limits of their approach.Leaving of this report, taking into account the differents tracks of reflexion recently opened by the history of art, we will study the Eva prima Pandora by paying our attention to de SEE, to the process of picturial creation, to the nature of intentions of Jean Cousin while painting the Eva prima Pandora.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.