Stratégies de génération de tests à partir de modèles UML/OCL interprétés en logique du premier ordre et système de contraintes.

par Jérôme Cantenot

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Fabrice Bouquet.

Soutenue le 13-11-2013

à Besançon , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'ingénieur et microtechniques (Besançon ; Dijon ; Belfort) , en partenariat avec FEMTO-ST : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et Technologies (Besançon) (laboratoire) et de Franche-Comté Électronique Mécanique, Thermique et Optique - Sciences et Technologies (laboratoire) .

Le président du jury était Bruno Legeard.

Le jury était composé de Fabrice Bouquet, Bruno Legeard, Michel Rueher, Ioannis Parissis, Pierre-Alain Muller, Fabrice Ambert.

Les rapporteurs étaient Michel Rueher, Ioannis Parissis.


  • Résumé

    Les travaux présentés dans cette thèse proposent une méthode de génération automatique de tests à partir de modèles.Cette méthode emploie deux langages de modélisations UML4MBT et OCL4MBT qui ont été spécifiquement dérivées d’ UML et OCL pour la génération de tests. Ainsi les comportements, la structure et l’état initial du système sont décrits au travers des diagrammes de classes, d’objets et d’états-transitions.Pour générer des tests, l’évolution du modèle est représente sous la forme d’un système de transitions. Ainsi la construction de tests est équivalente à la découverte de séquences de transitions qui relient l’´état initial du système à des états validant les cibles de test.Ces séquences sont obtenues par la résolution de scénarios d’animations par des prouveurs SMT et solveurs CSP. Pour créer ces scénarios, des méta-modèles UML4MBT et CSP4MBT regroupant formules logiques et notions liées aux tests ont été établies pour chacun des outils.Afin d’optimiser les temps de générations, des stratégies ont été développé pour sélectionner et hiérarchiser les scénarios à résoudre. Ces stratégies s’appuient sur la parallélisation, les propriétés des solveurs et des prouveurs et les caractéristiques de nos encodages pour optimiser les performances. 5 stratégies emploient uniquement un prouveur et 2 stratégies reposent sur une collaboration du prouveur avec un solveur.Finalement l’intérêt de cette nouvelle méthode à été validée sur des cas d’études grâce à l’implémentation réalisée.

  • Titre traduit

    Test generation strategies from UML/OCL models interpreted with first order logic constraints system


  • Résumé

    This thesis describes an automatic test generation process from models.This process uses two modelling languages, UML4MBT and OCL4MBT, created specificallyfor tests generation. Theses languages are derived from UML and OCL. Therefore the behaviours,the structure and the initial state of the system are described by the class diagram, the objectdiagram and the state-chart.To generate tests, the evolution of the model is encoded with a transition system. Consequently,to construct a test is to find transition sequences that rely the initial state of the system to thestates described by the test targets.The sequence are obtained by the resolution of animation scenarios. This resolution is executedby SMT provers and CSP solvers. To create the scenario, two dedicated meta-models, UML4MBTand CSP4MBT have been established. Theses meta-models associate first order logic formulas withthe test notions.7 strategies have been developed to improve the tests generation time. A strategy is responsiblefor the selection and the prioritization of the scenarios. A strategy is built upon the properties ofthe solvers and provers and the specification of our encoding process. Moreover the process canalso be paralleled to get better performance. 5 strategies employ only a prover and 2 make theprover collaborate with a solver.Finally the interest of this process has been evaluated through a list of benchmark on variouscases studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 Vol.(198 p)
  • Annexes : Bibliogr. 191-198 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2013.36
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.