Lumière lente par amplification paramétrique dans les fibres optiques biréfringentes

par Nour Nasser

Thèse de doctorat en Otique et photonique

Sous la direction de Gil Fanjoux et de Thibaut Sylvestre.

Le président du jury était Hervé Maillotte.

Le jury était composé de Gil Fanjoux, Thibaut Sylvestre, Hervé Maillotte, Arnaud Mussot, Gilles Renversez, Martin Rochette.

Les rapporteurs étaient Arnaud Mussot, Gilles Renversez.


  • Résumé

    Cette thèse a pour thème le processus physique de ralentissement de la lumière induit par amplification paramétrique vectorielle dans les fibres optiques biréfringentes. Notre première étude porte sur la lumière lente induite par amplification paramétrique vectorielle dans les fibres fortement biréfringentes. Contrairement au processus scalaire, nous montrons théoriquement que le processus vectoriel offre la possibilité de créer des bandes de gain paramétrique étroites et éloignées de la pompe, permettant de générer des retards optiques très importants, un ordre de grandeur supérieurs à ceux obtenus en amplification paramétrique scalaire. Des résultats analytiques et issus de simulations numériques dans le cas de dispersion normale ainsi que dans le cas de dispersion anormale sont présentés. Ensuite, nous discutons des principales limitations au retard optique (élargissement de l’impulsion pompe notamment) et nous étudions l’influence positive de l’effet Raman sur le retard optique. Notre seconde étude est consacrée à la lumière lente induite par amplification paramétrique dans les fibres faiblement biréfringentes. Nous traitons l’ensemble des configurations possibles d’instabilité de polarisation selon l’état initial de polarisation de l’impulsion pompe et du régime de dispersion. Nous démontrons clairement que la configuration correspondant à une impulsion pompe polarisée suivant l’axe lent de la fibre et une impulsion signal polarisée suivant l’axe rapide en régime de dispersion normale donne des retards optiques les plus important

  • Titre traduit

    Slow light by parametric amplification in birefringent optical fibers


  • Résumé

    This thesis aims to the physical process of slow light induced by vector parametric amplification in highly and weakly birefringent optical fibers. Our first study concerns slow light induced by parametric amplification in highly birefringent fibers. Unlike the scalar process, we theoretically demonstrate that large optical delays can be in principle generated in birefringent fibers, one order of magnitude higher than for the scalar case. Both analytical and numerical results in the case of anomalous dispersion are presented. We further discuss the main limitations for slow light optical delays (signal pulse broadening, pump pulse depletion). The influence of the Raman gain is also studied both analytically and numerically. The second study focuses on slow light induced by parametric amplification in weakly birefringent fibers. We consider all possible configurations of polarization modulation instability, depending on the polarization axis of the pump pulse and on the dispersion regime, and we derive the slow-light optical delays. We clearly demonstrate that the configuration corresponding to a pump pulse polarized in the slow axis of the fiber and a signal pulse polarized on the fast axis, in the normal dispersion regime, gives the largest optical delays.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1vol.(142p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 06 juin 2015
  • Annexes : Bibliogr.p137-142

Où se trouve cette thèse\u00a0?