Étude comparative des structures et des systèmes verbaux du français et du malais

par Mohd Nor Azan Bin Abdullah

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sylviane Cardey-Greenfield.

Soutenue le 01-07-2013

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Centre de recherche en linguistique et traitement automatique des langues, Lucien Tesnière (Besançon) (laboratoire) et de Centre de recherche en linguistique et traitement automatique des langues, Lucien Tesnière (laboratoire) .


  • Résumé

    En parcourant l’histoire des deux langues malaise et sanscrite, nous avons non seulement mis encore plusen lumière que le malais puise dans la langue sanscrite mais également remarqué que les mots sanscritsempruntés ont subi des modifications au niveau phonologique. Par ailleurs, le préfixe sanscrit est toujoursutilisé pour créer de nouveaux mots. Nous avons proposé que le malais soit alors rattaché à la branche« Indo-malaisienne ». Nous mettons en évidence dans ce travail des structures phrastiques canoniquesd’une part du malais et d’autre part nous comparons les systèmes verbaux du français et du malais. Le malais présente un degré d’agglutination élevé alors que pour le français le phénomène est très rare. Nous voyons par exemple aussi qu’en français le complément indirect est introduit par une préposition alors que le malais omet la préposition, que le verbe « ada » en malais exprime certains sens des verbes « être et avoir », que les structures de transitivité du verbe et les structures aspectuelles ne sont pas identiques dans les deux langues, etc. Nous avons mis en place un formalisme qui permet de comparer les deux systèmes en nous inspirant des microsystèmes établis par S. Cardey et pour créer d’autres microsystèmes verbaux. Nous voyons ainsi mieux les convergences et divergences au niveau des structures et des systèmes verbaux du français et du malais.

  • Titre traduit

    Study of verbs structures and verbs systems camparison between french and malay language


  • Résumé

    Having closely examined the history of Malay and Sanskrit, we have not only shed new light on Malay’sdrawing on Sanskrit but we have also observed that words borrowed from Sanskrit have beenphonologically modified. Furthermore Malay still uses Sanskrit prefixes to generate new words. Wepropose that Malay be attached to the ‘Indo-Malaysian’ language branch. We have analyzed canonicalsentence structures and have also compared the verbal system of French and Malay. Malay is a highlyagglutinative language whilst for French verbs this phenomenon is very rare. We have observed forexample that the indirect object is introduced by a preposition in French whilst prepositions are absent inMalay; that the Malay verb “ada” can represent certain meanings of ‘be and have’ in French (être andavoir); that transitive and aspectual structures are not the same in the two languages, etc. We havedeveloped a formal representation which enables comparing the French and Malay languages systems, thisbeing inspired by S. Cardey’s micro-systemic approach which has also enabled creating other verbal microsystems.In doing so, we have clarified the similarities and differences concerning French and Malaystructures and verbal systems.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 01 juillet 2015
  • Annexes : Bibliographie p.209-214.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2013.018
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.