Dual-agent simulation model of the residential development process : an institutional approach to explaining the spatial patterns of residential developments in France, England and the Netherlands

par Stephan Kamps

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Frankhauser et de Cécile Tannier.

Soutenue le 22-02-2013

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Théoriser et modéliser pour aménager (THEMA) (Besançon) (laboratoire) et de Théoriser et modéliser pour aménager (laboratoire) .

Le président du jury était Léna Sanders.

Le jury était composé de Pierre Frankhauser, Cécile Tannier, Léna Sanders, Isabelle Thomas, Geoffrey Caruso, Richard Stephenson.

Les rapporteurs étaient Isabelle Thomas, Geoffrey Caruso.

  • Titre traduit

    Modèle de simulation à double-agent du processus de développement résidentiel : une approche institutionnelle pour expliquer la forme spatiale des développements résidentiels en France, en Angleterre et aux Pays-Bas


  • Résumé

    Cette thèse présente PARDISIM, un modèle de simulation qui propose uneapproche économique institutionnelle pour la simulation du processus dedéveloppement résidentiel. Plutôt que de modéliser le développement résidentielcomme le résultat de choix de localisation au niveau des ménages, PARDISIMmet l’accent sur les objectifs et les interactions des acteurs du développementrésidentiel. L’idée est que les acteurs du développement, y compris les au-torités publiques d’aménagement, jouent un rôle important dans le processusde développement résidentiel. L’approche est donc top-down et se démarquedes approches habituelles bottom-up. Les premiers résultats obtenus montrentque PARDISIM est capable de produire des configurations spatiales réalistes.


  • Résumé

    This thesis presents PARDISIM, a simulation model that takes an institutionaleconomic approach in the simulation of the residential development process.Rather then modelling the residential development as the result of locationchoices at household level, PARDISIM focusses on the objectives and interac-tions of development actors. The idea behind this approach is that developmentactors, including public planning authorities, play an important role in the pro-cess of residential development. The model is top-down whereas the most recentefforts by other scholars focus instead on a bottom-up approach. Initial testingshows that PARDISIM is capable of producing realistic spatial patterns.


  • Résumé

    Dit proefschrift presenteert PARDISIM, een simulatiemodel dat een institu-tioneel economische benadering toepast in de simulatie van de ontwikkeling vanwoningbouw. In plaats van deze ontwikkeling te definiëren als gevolg van locatiekeuzes op huishoudniveau, richt PARDISIM zich op de doelstellingen en de in-teracties van actoren met een professioneel belang in de stedelijke ontwikkeling.Het idee achter deze aanpak is dat deze actoren, waaronder ondermeer localeoverheden, een belangrijke rol spelen in het proces van de ontwikkeling vanwoningbouw. Het model is top-down terwijl de meest recente inspanningen inde literatuur een bottom-up benadering toepassen. Uit de eerste testresultatenblijkt dat PARDISIM in staat is realistische, ruimtelijke configuraties te pro-duceren.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-203 f.)
  • Annexes : Bibliographie p.187-[204]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2013.010
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.