Allier environnement et performances économiques des exploitations : des outils pour l'analyse de l'agriculture écologiquement intensive

par Mohamed Ghali

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Colson et de Karine Daniel.

Soutenue en 2013

à Angers .


  • Résumé

    Le terme d'Agriculture Écologiquement Intensive (AEI) est apparu comme un concept susceptible de répondre à un double défi : environnemental et productif. L'objectif de la thèse est de comprendre à travers l'analyse de la relation agriculture-environnement-performance économique la pertinence de ce concept. Nous avons mobilisés différents outils économiques et pluridisciplinaires afin de 1) discuter l'originalité du concept qui considère les fonctionnalités écologiques et les ressources naturelles comme étant des facteurs de production, 2) mesurer l'efficacité technique des explorations agricoles françaises, déterminer leurs marges de manœuvre pour améliorer la productivité des ressources énergétiques et les facteurs qui influencent les excès de leur utilisation, 3) analyser les impacts économiques et environnementaux à l'échelle d'une exploitation engagée dans la démarche AEI. En plus des ressources quantifiables et monétarisées, ce travail a permis de prendre en compte d'autres ressources telles que la qualité du sol à travers les fonctions de production « d'ingénieur » obtenues à l'aide des modèles biophysiques. L'analyse de l'efficacité a montré que la majorité des exploitations françaises présentent une surutilisation des ressources énergétiques et que les pratiques agricoles ont des effets hétérogènes sur l'utilisation de ces ressources qui varient selon le type d'exploitation étudiée a permis de mettre en évidence que les pratiques adoptées sont aussi productives que les pratiques traditionnelles et permettent l'amélioration de son efficacité économique et environnementale.

  • Titre traduit

    Corporate environmental and economic performances of farms : tools for the analysis of ecologically intensive agriculture


  • Résumé

    Ecologically Intensive Agriculture (EIA) has emerged as a concept that could reach the dual challenge of environmental sustainability and productivity. The aim of this these is to understand the relevance of this concept through the analysis of agriculture-environment-economic performance relationship. We used different economic and multidisciplinary tools : 1) to discuss the originality of this concept, which aims to integrate environmental features and natural ressources as a specific production factors 2) to measure the technical efficiency of French farms, analyze their scope for improving energy ressources productivity and determine factors that could influence their overuse and 3) to analyze the economic and environmental impacts on a farm engaged in the EIA process. In addition to quantifiable and monetized ressources, this research has permitted to take into account other ressources such as soil quality, through the « engineer » production function obtained unsing biophysical models. Afficiency analysis has showed that the majority of farms are overusing energy ressources. Agricultural practises have heterogeneous effects on this overuse depending on the farm types and the nature of the used ressource. The bio-economic modeling of the studied farm shows that the adopted practices are as productive as traditional practices and help improving its economic and environmental efficiency.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-190

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Institut national d'horticulture et de paysage. Bibliothèque générale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : SB 18 (BG-2013/531)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.