Etude du cortex sensori-moteur en imagerie par Résonance Magnétique Fonctionnelle : du sujet sain à l'enfant avec paralysie cérébrale

par Mickaël Dinomais

Thèse de doctorat en Santé médecine, traitement des images et du signal

Sous la direction de Sylvie Nguyen The Tich et de Lucie Hertz-Pannier.

Soutenue en 2013

à Angers .


  • Résumé

    La paralysie cérébrale (PC) est définie comme un trouble du mouvement secondaire à une lésion cérébrale précoce non progressive. C'est la première cause de handicap moteur de l'enfant. La médecine physique et de réadaptation a donc un intérêt particulier à l'étude du contrôle centrale de la motricité (motricité-cérébrale) aussi bien en termes d'organisation que de réorganisation après lésion, et ce, afin de proposer de nouvelles méthodes de rééducation motrice. Après avoir montré, chez le sujet sain, que la motricité-cérébrale pouvait être étudiée, en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), par l'observation du mouvement et le mouvement passif, nous démontrons que l'IRMf " de repos " peut étudier la connectivité fonctionnelle du réseau sensori-moteur chez l'enfant avec PC. D'autre part, dans cette population, l'observation d'une main parétique active le réseau sensori-moteur comme attendu chez le sujet sain, avec une prédominance d'activation dans le cortex moteur primaire lésé. Aussi, lorsque l'on combine cette tâche d'observation du mouvement à un mouvement passif congruent de la main parétique, on observe une activation plus importante des aires sensori-motrices, notamment des aires de " haut niveau ". Cette tâche de mouvement vidéo-guidé nous semble pouvoir constituer une tâche de rééducation motrice dont l'efficience sera à tester ultérieurement. Enfin, nous exposons l'accident vasculaire néonatal comme modèle d'étude de la plasticité postlésionnelle, notamment pour différencier la plasticité " mal-adaptative " de la plasticité efficiente.


  • Résumé

    Cerebral palsy (CP) is a non-progressive injury to the developing central nervous system resulting in permanent disorders of the development of movement and posture, causing activity limitation. Therefore physical and rehabilitation medicine has a particular interest in the study of organization and reorganization of the sensorimotor cortex following early brain injury in order to propose new methods for motor rehabilitation. We first showed that motor cortex could be analyzed in functional magnetic resonance imaging (fMRI) using action-observation and passive movement tasks. We then demonstrated in patients with unilateral CP that resting state analysis could study functional connectivity in sensorimotor system. Moreover, our work showed that observing hand movement produced, in CP patients, large bilateral activations in temporo-parieto-fronto-occipital network, comprising most of the nodes of the well described action-observation network. For either side, observing hand movements recruits the primary motor cortex, contralateral to the viewed hand, as would be expected in healthy persons. In addition, we showed that the combination of observation of congruent hand movement simultaneously to passive movement of the paretic hand recruits more motor areas, giving neuronal substrate to propose video-guided passive movement of paretic hand in CP rehabilitation. Finally we present the perinatal stroke as a well suited model to analyze the postlesional neural plasticity notably the "mal-adaptive" plasticity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 227 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.