Du quotidien à l'oeuvre : les arts technologiques au prisme d'une poétique de la dissémination

par Grzegorz Pawlak

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Françoise Parfait.


  • Résumé

    C'est à la fois en tant qu'artiste et en tant que chercheur que j'aborde cette recherche du quotidien à l'oeuvre. Parmi les manières d'être et les manières de faire constitutives de la quotidienneté, peuvent émerger des agencements formels et des configurations esthétiques qui m'intéressent en premier lieu. La dissémination des dispositifs technologiques au sein de la vie ordinaire vient impacter les émergences sensibles et intelligibles du quotidien, et participe au processus poïétiques employés par l'artiste contemporain. L'hypothèse formulée par le présent travail s'appuie sur la variété des productions artistiques ayant trait à des formulations du quotidien, et plus spécifiquement celles qui se situent dans le champ des arts technologiques. Ma pratique artistique investit l'image numérique, l'image en mouvement et la création sonore pour aborder les problématiques d'une représentation du quotidien, entre sa temporalité cyclique et ses ancrages spatiaux. C'est au travers d'une logique de l'échantillonnage que j'aborde la multiplicité pioliférante de nos environnements médiatiques. C'est par le biais de trois temps successifs que le quotidien à l'oeuvre est abordé par le présent travail. Premièrement, c'est une délimitation théorique de la notion de quotidien qui est dessinée, des récits du quotidien jusqu'aux pratiques de la ville. Dans un second temps, c'est au travers de l'habitude et de la domesticité que j'aborde la création artistique, en traitant de l'image et de l'appareillage domestique. Enfin, les questions du fragment et de l'échantillonnage comme forme culturelle participent d'une poétique de la dissémination, qui puise dans le milieu ambiant du quotidien que nous avons en partage.


  • Résumé

    In this thesis, I investigate the creative processes related to the everyday, through a double approach rooted in academic and artistic treatments. The patterns of activities we conduct everyday, and the patterns of our everyday behaviors are a source of aesthetic configurations, presently impacted by the technological spread of digital devices in our ordinary lives. I develop aesthetic, philosophic and historical distinctions between artworks and creative process depicting the everyday, in relation to the theoretical frames it relies on. My own artistic activity concerns digital imagery, time-based media and sound design. My work explores the relationship between everydayness, the concept of temporality, and our spatial interactions. It's throughout the logics of sampling that i confront the multiplicity of mediatic surroundings which form the tides we live by. Chapter one traces the theoretical borders of the everyday, related to the narrative, poetics, and approaches urban practices as enunciation strategies. The second chapter explores the potentiality of the concepts of habit, and domesticity. The third chapter investigates the development of dissemination poetics, through the shift from ordinarity to sampling as a cultural form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (346 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 333-389. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W 12711
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.