L'enseignement de l'histoire comme instrument politique : le cas de la Chine

par Xinzhi Xu

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation et de la formation

Sous la direction de Mohammed Melyani.

Soutenue en 2013

à Amiens .


  • Résumé

    Dans cette thèse, je soutiens l'idée que l'histoire contemporaine de la Chine dans les manuels d'histoire est abordée différemment en Chine continentale et à Taiwan. En particulier, les résultats de mon travail indiquent le traitement superficiel de l'histoire contemporaine de la Chine dans les manuels en Chine continentale. S'appuyant fortement sur la mémorisation des faits, les noms et les dates, les manuels scolaires chinois manquent de profondeurs et subtilité. Cela est particulièrement évident dans la tendance à simplifier la réalité vécue par les victimes de la Révolution culturelle et par une tendance à inclure très peu d'activités visant à développer les capacités d'analyse et d'interprétation des faits historiques. A Taiwan, le constat est à peu près le même. Les deux manuels d'histoire étudiés souffrent du contrôle du pouvoir politique. Les manuels d'histoire doivent inclure plus de récits, avec une multitude de points de vue, croisés avec des sources et des images pertinentes, et avec des activités qui se rapprochent de l'idéal souhaité : apprendre aux élèves à penser "historiquement". L'enseignement de l'histoire a été considéré pendant longtemps, avec celui de la géographie, comme un des moyens principaux pour inculquer aux jeunes générations le sentiment d'appartenance à la nation. Par ailleurs, étant donné le lien étroit entre la politique et l'enseignement, les transformations politiques majeures, qu'elles soient progressives ou brutales, entraînent très souvent des modifications concernant les contenus et les finalités de l'école. Ma thèse, intitulée "l'enseignement de l'histoire comme instrument politique" veut mettre en évidence les rapports étroits entre les enjeux et les objectifs idéologiques et les contenus scolaires de l'enseignement de l'histoire. Ces recherches sont basés sur l'avis de professionnels, ainsi que sur ma propre expérience de terrain et sur la comparaison des manuels d'enseignement de Chine continentale avec ceux de l'île de Taiwan. La dernière partie de ma thèse est consacrée à l'établissemnt d'un plan visant à minimiser l'influence que les idéologies politiques exercent sur l'enseignement de l'histoire.

  • Titre traduit

    Teaching of history as a political instrument : the case of China


  • Résumé

    In this study, I argue that the contemporany history of China is approach differently in the history textbooks of Mainland China and Taiwan. In particular, the results of a comparison between the two indicate that the subject is poorly treated in Mailand China. Relying heavily on rote memorization of dry facts, names and dates, textbooks in Mainland China lack in depth and subtely. This is especially apparent in the tendency to oversimplify the reality experienced by victims of the Cultural Revolution as well as the tendency of having few activities aimed at develoing the students' analytic skills for interpreting historical facts. In Taiwan, things are no better. In bothy cases, history textbooks suffer from the control of politics. History textbooks should include a higher degree of engaging narratives and a multitude of perspectives ; they should be cross-referenced with relevant sources and illustrations and incorporate activities that can achieve the ideal of enabling students to "think historically". The teaching the history has been regarded for a long time, like that of geography, as a primary means to inculcate in the younger generation a sense of belonging to the nation. Moreover, given the close link between politics and history education, major political changes, whether peaceful or abrupt, often cause changes to the content and objectives of history textbooks. My thesis, entitled "Teaching of History as a Political Instrument", has highlighted the close relationship between political ideologies and the content of history texbooks. My research is based on not only the advice of professionnals, but also my own experience in comparing the textbooks used in Mainland China with those in Taiwan. The last part of my study is devoted to the task of proposing a plan to minimize the influence that political ideologies exert on the teaching of history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 229-242

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 2860
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.