De l'identification de composés antileishmaniens à la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques : optimisation du criblage de molécules de synthèse, et étude des cystéine-peptidases MCA et Raptor au cours de la mort cellulaire programmée chez Leishmania.

par Lucie Paloque

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies infectieuses

Sous la direction de Nadine Azas-Kreder et de Magali Tessier-Casanova.

Le président du jury était Norbert Bakalara.

Le jury était composé de Nadine Azas-Kreder, Norbert Bakalara.


  • Résumé

    Au cours de ce travail de thèse, les deux approches permettant la caractérisation de nouveaux agents antileishmaniens ont été suivies : d’une part identification de molécules de synthèse originales et actives, par des méthodes de criblage, et d’autre part recherche de nouvelles cibles thérapeutiques leishmaniennes, faisant appel à des outils de biologie moléculaire, et de protéomique.Dans une première partie consacrée à l’optimisation du criblage antileishmanien de molécules de synthèse, nous avons notamment mis au point et validé une nouvelle méthode applicable aux formes promastigotes. Cette méthode reposant sur le principe de la bioluminescence, s’est avérée précise, rapide, répétable, sensible, automatisable et applicable à des isolats cliniques. Nous nous sommes également intéressés à la recherche d’une nouvelle méthode de criblage sur les formes amastigotes intracellulaires remplissant ces mêmes critères.Dans une seconde partie consacrée au lien entre la mort cellulaire programmée et les cystéines peptidases (métacaspase et Raptor) chez Leishmania, nous avons mis en évidence un lien possible entre métacaspase et autophagie chez L. infantum. De plus, nous avons identifié, in vivo, plusieurs substrats protéiques potentiels de ces peptidases : HSP70, ARN-Hélicase ATP-Dépendante et Lmjf09.1010 pour la métacaspase ; NDPKb et la protéine associée à l’ADN du kinétoplaste pour Raptor. Ces différents résultats ont permis de proposer un modèle conciliant les rôles possibles des cystéine-Peptidases métacaspase et Raptor au cours de l’autophagie et de l’apoptose chez Leishmania, rôles potentiellement dus au clivage de substrats protéiques spécifiques.

  • Titre traduit

    From the identification of antileishmaniens compounds to the search of new therapeutic targets : optimization of the screening of synthetic compounds, and study of the cysteine-peptidase MCA and Raptor during programmed cell death in Leishmania


  • Résumé

    During this thesis work, two approaches affording the characterization of new antileishmanial agents were followed: on the one hand, the identification of new original antileishmanial synthetic drugs, through screening assays and on the other hand, research of new parasitic therapeutic targets by using molecular biology and proteomic tools. In the first part, dedicated to the optimization of the antileishmanial screening of synthetic compounds, we set up and validated a new bioluminescence-Based screening method for studying anti-Promastigote compounds. This method appears accurate, rapid, repeatable, sensitive and is also transposable to automats and usable on clinical isolates. In parallel, we investigated new screening protocols aiming at improving the screening in intracellular amastigotes which could meet the same criteria. In the second part focusing on the link between programmed cell death and cystein peptidases (metacaspase and Raptor) in Leishmania, our study first highlighted a possible link between metacaspase and autophagy in L. infantum. Moreover, we identified in vivo several potential subtrates for both peptidases: HSP70, ATP-Dependent RNA-Helicase and Lmjf09.1010 for the metacaspase; NDPKb and kinetoplast-DNA-Associated-Protein for Raptor. These results allowed us to propose a model reconciling the possible roles of cystein peptidases metacaspase and Raptor during autophagy and apoptosis in Leishmania, roles potentially due to the cleavage of specific proteic subtrates.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (254 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.