L'influence de l'anxiété et la menace du stéréotype sur la performance scolaire en mathématiques chez les collégiens

par Ramia Mostafa

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Ahmed Channouf et de Pascal Huguet.

Le président du jury était Alain Somat.

Le jury était composé de Ahmed Channouf, Pascal Huguet, Alain Somat, Pascal Pansu.

Les rapporteurs étaient Pascal Pansu.


  • Résumé

    Cette étude vise à examiner les effets respectifs de l’anxiété et de la menace du stéréotype sur les performances des collégiens en mathématiques à travers deux expériences menées en milieu scolaire, dans les collèges d’Aix-en-Provence. L’hypothèse principale de cette thèse est que les stéréotypes sociaux liés au genre déclenchent l’anxiété qui elle-même influence les performances en mathématiques. L’intérêt de ce travail est de montrer que l’effet du mécanisme générateur de l’inhibition des performances en mathématiques repose sur l’interaction entre l’anxiété et la menace du stéréotype. L’influence de l’anxiété représente la variable médiatrice. La mise en perspective des deux expériences (intervention / non –intervention) a mis en évidence que les stéréotypes provoquent de l’anxiété chez les élèves et que cette anxiété affecte à son tour la performance. Cette recherche, dont les résultats mettent clairement en évidence l’intérêt d’une sensibilisation et d’une prise en compte des stéréotypes véhiculés en milieu scolaire, démontre qu’il existe des moyens de limiter l’impact des stéréotypes sociaux et de l’anxiété sur les performances scolaires.

  • Titre traduit

    The influence of anxiety and the threat of stereotype on school mathematics performance among college students


  • Résumé

    This study aims at examining the respective effects of anxiety and stereotypes which threaten the performance of middle school students in mathematics, through two experiments in secondary schools of Aix-en-Provence. The principle hypothesis of this work is that social gender stereotypes trigger anxiety, which itself influences the performance in mathematics. The interest of this work is to show that the effect of generating mechanism of inhibition in mathematics performance is based on the interaction between the anxiety and the stereotype threat. Putting these two experiments in perspective (intervention/non-intervention) showed that stereotypes cause anxiety among students and that this anxiety, then, affects performance. This research, of which the results clearly demonstrate the interest of raising awareness and considering stereotypes conveyed in schools, indicate that there are ways to minimize the impact of social stereotypes and anxiety on school performance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.