Etude exploratoire de l'origine des messages écrits en 'Communication Facilitée' auprès de personnes non verbales avec autisme

par Patrick Faure

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bruno Gepner.

Le président du jury était Jacques Vauclair.

Le jury était composé de Bruno Gepner, Jacques Vauclair, Jacqueline Nadel, Arnaud Revel.

Les rapporteurs étaient Jacqueline Nadel, Arnaud Revel.


  • Résumé

    La Communication facilitée (CF), méthode d'écriture accompagnée, pose des questions scientifiques de validité en étant confondue avec la Psychophanie, méthode dérivée et pratiquée en France, ne permettant pas de distinguer qui écrit. Pour identifier l'origine des messages produits en CF et en Psychophanie, il faut distinguer aussi clairement que possible ces deux méthodes. En filmant avec deux caméras les mains et les visages de six facilités, jeunes adultes autistes non verbaux lors de leurs séances habituelles, nous expérimentons progressivement une modulation du soutien psychomoteur et observons que, par exemple, Amar et Brice présentent chacun séparément des corrélations entre comportements, situations et textes écrits dans plus de cinquante extraits vidéo. Nous observons aussi que Brice et Carine, facilités par la même facilitante, ont produit en 14 séances, des phrases dont le nombre n’est pas significativement différent mais dont les durées sont significativement différentes. Dans la seconde partie nous pratiquons des tests de capacité de lecture avec Brice puis de passage de message (message passing procédure) positifs avec sa facilitante et enfin de modulation du soutien avec une instrumentation accélérométrique. L'observation en vidéo de corrélations multimodales, les tests comportementaux en facilitation, les mesures temporelles et accélérométriques nous montrent, en CF, une contribution discernable des facilités qui devient moins ou non discernable en Psychophanie confirmant la nécessité de distinguer la CF, où le facilité contrôle, au moins en partie, le processus d’écriture sur le plan visuo-moteur, de la Psychophanie où le facilité semble ne rien contrôler.

  • Titre traduit

    Exploratory study of the origin of written messages 'Facilitated Communication' with non-verbal people with autism


  • Résumé

    An augmentative and alternative communication method, Facilitated Communication (FC), raises serious questions regarding origin and therefore credibility of the texts produced by persons having autism. This controversy is partly due to confusion between two methods of facilitation: Facilitated Communication and Psychophany (a method derived from FC and mostly used in France). The present exploratory study aims at identifying origin of the messages produced via FC and Psychophany, and at differentiating these two methods. We first analyze systematically clinical video observations of 6 young non-verbal adults with autism, while practicing FC during regular sessions with their facilitators, and while modulating the psychomotor support of the subjects. Fine video analyses from 2 subjects show 39 clear clinical correlations between behaviors and texts are extracted from 7 sessions in one adult (Brice) and 20 correlations from 4 sessions in another adult Amar. Besides, when comparing two subjects, Brice and Carine, who are facilitated by the same facilitator, we show that the number of sentences produced do not differ significantly, whereas the total time of writing differs significantly. In the second study, Brice and his facilitator are studied more deeply through various tests, reading tests, message passing procedure and psychophysical tests using an accelerometer. Results seem to confirm our first ones showing a contribution of the subject, Brice, to the writing process. Our study confirms necessity distinguishing FC, during which the subjects partly control the writing process at visuo-motor levels, from Psychophany where the subjects apparently do not control anything.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (294 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'au 11 décembre 2015
  • Annexes : Bibliogr. f. 286-292.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.