Serait-il possible d'intégrer les Africains dans le récit d'histoire nationale française ? : Étude de l’écologie didactique d’un enseignement d’histoire à l'école élémentaire

par Soulemane Barry

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Alain Mercier et de Christine Félix.

Le président du jury était Françoise Lantheaume.

Le jury était composé de Alain Mercier, Christine Félix, Françoise Lantheaume, Guy Berger, Nicole Tutiaux-Guillon.

Les rapporteurs étaient Guy Berger, Nicole Tutiaux-Guillon.


  • Résumé

    Le travail présenté ici est étude de principe relative à la possibilité d’enseigner à l’école élémentaire, en France, des éléments d’histoire symétrique permettant aux enfants dont les parents sont venus d’Afrique de se penser comme français. Puisque la mémoire nationale est devenue un enjeu politique, il fallait trouver pour eux un lieu de mémoire du même type que : "Nos ancêtres les Gaulois se sont battus contre l'empire romain, etc. ». Nous avons donc expérimenté, dans une classe de CM2 des confins de Marseille et à l’intention des élèves d’une cité qui accueille depuis longtemps les nouvelles générations d’immigrants, la possibilité de leur raconter comment durant la seconde guerre mondiale des Africains alors colonisés se sont mobilisés ont participé à la libération du sol national. C'est parce que leurs ancêtres ont mené ce combat pour la liberté que ces élèves sont présents dans une école française, et qu’ils ont un droit privilégié à la nationalité française : ils participent du combat pour la liberté et la fraternité, des valeurs fondatrices de la France républicaine et ce lieu de mémoire leur permet de participer légitimement de l’identité nationale. C’est aussi pour cela qu'ils ont des états nationaux autonomes. L’analyse didactique de l’expérience montre que l’absence d’une documentation iconographique permettant de montrer ce point de vue africain empêche l’enseignement proposé d’être stable dans le temps, le professeur ne pouvant pas, comme il est attendu d’un professeur des écoles conduisant des enseignements pluridisciplinaires, ni appuyer son récit sur l’ouvrage d’histoire des élèves ni en étudier les documents iconographiques.

  • Titre traduit

    Would it be possible to integrate Africans in the account of French national history ? : Study of ecological didactic of a History lesson in an elementary school.


  • Résumé

    The work presented here is mainly a principle study on the possibility of teaching primary school in France some elements of symmetrical history for children whose parents are from Africa to think like French people do. The national memory has become a political issue so that one had to find a place of memory of the same type : « Our ancestors the Gauls fought against the Roman Empire, etc. ». We have experimented - in a CM2 class in the outermost bounds of Marseille with pupils from deprived estates where new generations of immigrants have been welcomed for a long time - the opportunity to tell them how during World War II colonized Africans rallied and participated in the liberation of the national soil up to be a large proportion of the troops landing of Provence. It is because of their ancestors’ fight for freedom that those pupils are present in a French school and that they are allowed access to a special right to become French : they became part of the fight for freedom and fraternity - that are the founding values of the French republic and this place of memory helps them participate legitimately to the national identity. The didactic analysis of the experiment shows that the absence of an iconographical documentation which should highlight the African perspective, prevents the lesson from being stable in time because the teacher cannot support his account on the pupils’ history book nor study its iconographic documents such as expected from a school teacher lecturing multidisciplinary knowledge.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (410 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 271-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.