Relation au travail et identité professionnelle dans le monde technique chez France Télécom

par Maxime Bellego

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thémis Apostolidis et de Lydia Fernandez.

Le président du jury était Dominique Lhuilier.

Le jury était composé de Thémis Apostolidis, Lydia Fernandez, Bruno Quintard, Dominique Lhuilier.

Les rapporteurs étaient Bruno Quintard, Marie Préau.


  • Résumé

    Cette thèse CIFRE a pour objectif d'étudier les effets d'un changement organisationnel sur la relation qu'entretient le technicien à son travail ainsi que sur les éléments qui sous tendent son identité professionnelle. Cette recherche explore les représentations des techniciens, construites et partagées en fonction du contexte social d'appartenance, ainsi que les différentes stratégies d'adaptation mises en place au niveau du groupe de techniciens.Méthodologie : Des entretiens libres ont été réalisés auprès de 54 techniciens des Unités d'Intervention de Paris, du Pays de Loire et d'Ile-de-France Sud. Les données d'entretiens ont ensuite été analysées à partir de l'Analyse Phénoménologique Interprétative (API ; Smith et al. 1995) et d'analyses de contenu thématiques. Des observations ont également été effectuées sur le terrain en situation d'intervention technique.Résultats : les principaux résultats indiquent une relation au travail basée pour une grande partie de l'échantillon sur une croyance propre aux organisations du travail précédente l'actuelle. Les éléments constitutifs de l'identité professionnelle mettent en valeur le rapport au client, aux collègues, à la technicité ainsi qu'un rapport particulier à la hiérarchie et la direction de l'entreprise.

  • Titre traduit

    Work relationship and professional identity of the technicians at France Télécom / Orange


  • Résumé

    This thesis aims to study effects of organizational changes on work relationship of technicians and their professional identity. This research explores technicians' representations as built and shared according to the social context, as well as adjustment strategies of groups of technicians. Methodology: interviews with 54 technicians were conducted in Technical Units of Paris, Pays de Loire and Ile-de-France Sud. Data were analyzed with Interpretative Phenomenological Analysis (IPA ; Smith et al. 1995) and thematic analysis. Observations were also conducted in situ during technical interventions Results: Results show that work relationship is based for a large part on belief of previous work organization of the company. As for professional identity, results show an important part for the client, colleagues, technicality and a singular relationship to the hierarchy and the management of company.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?