Une approche évolutionniste de la performance des démarches managériales : le cas du TER Bourgogne

par Anne-Sophie Louis

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Claude Rochet.

Le président du jury était Solange Hernandez.

Le jury était composé de Claude Rochet, Solange Hernandez, Martial Pasquier, Luc Boyer, Dominique Laousse, Gilles Grolleau.

Les rapporteurs étaient Martial Pasquier, Luc Boyer.


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est de comprendre comment la valeur perçue des démarches managériales peut devenir un levier de performance. Les pratiques managériales mobilisées sont la responsabilité Sociétale, le système de management Environnemental, la Qualité, et les Innovations technologiques. Elles sont destinées : à améliorer la performance de l'organisation et à émettre un signal aux parties prenantes. Nous mobilisons la théorie évolutionniste, car elle questionne la logique d'évolution et de transformation de l'organisation dans son environnement institutionnel. En outre, la phase empirique repose sur la méthodologie expérimentale. Celle-ci permet de mettre en lumière les préférences réelles et non biaisées des individus qui sont difficiles à évaluer avec les méthodes classiques. Cette phase empirique est complétée par huit focus groups qui permettent de vérifier les hypothèses obtenues ainsi que de neutraliser les biais. Au niveau théorique, grâce à l'approche évolutionniste, nous proposons une analyse évolutive de la performance des démarches managériales via la valeur perçue de l'organisation. Au niveau méthodologique, l'approche évolutionniste permet d'aborder l'organisation publique dans sa dualité d'organisation comme terrain de jeux d'acteurs et d'institutions porteuses de règles qui doivent être cohérentes tant pour les joueurs internes (le personnel) qu'externes (les usagers). Au niveau pratique, cette recherche propose des réponses fonctionnelles aux décideurs et aux manageurs qui s'interrogent sur l'efficacité des démarches managériales et se heurtent aux dissonances classique entre « communication interne » et « communication externe ».

  • Titre traduit

    How the perceived value of managerial practicies can leverage the sustainable performance by using evolutionary theories : the case of french railway


  • Résumé

    The purpose of this research work is to understand how the perceived value of managerial approaches can leverage the sustainable performance.That is the company's assessment as regards the value of the services it offers. The management practices taken into account are: Corporate Social Responsibility, Environmental Management System, Quality, and Technological Innovations. They are designed 1) to improve the performance of the organization 2) to transmit a signal to stakeholders. We focus on the evolutionary theories. The empirical phase is based on the experimental methodology. It allows to highlights the real and unbiased preferences of the individuals which are difficult to assess with conventional methods. This phase is completed by six focus groups that control the hypotheses and allow us to go further into the analysis. On the theoretical level, through the evolutionary theory, we suggest an evolutionary analysis of the performance of the managerial approaches through the perceived value which, as far as I know, has never been proposed before. On the methodological level, the evolutionary approach can address the public organization in its organizational duality both as organizational behaviours place for players and as an institution supporting rules that must be consistent for both internal players (staff) and external players (users). As for the practical level, this research work offers realistic answers to policy makers and managers who are concerned by the efficiency of managerial actions and have to face the standard dissonance between "internal communication" and "external communication".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (410 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 343-363

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3197/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.