A recited community : figures of an identity foretold : narrating heritage and positioning boundaries among student partisan groups in rural Lebanon

par Bruno Lefort

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Elisabeth Stemer-Picard.

Le président du jury était Christian Krötzl.

Le jury était composé de Elisabeth Stemer-Picard, Christian Krötzl, Pertti Multanen, Mohamed Tozy, Élise Féron, Sune Haugbolle.

Les rapporteurs étaient Pertti Multanen, Mohamed Tozy.

  • Titre traduit

    Une communauté récitée : figures d'une identité rapportée : interpréter héritages et frontières au sein de groupe partisans étudiants dans le Liban pluriel


  • Résumé

    A travers l'étude de l'engagement étudiant au sein d'un parti politique libanais, le Courant patriotique Libre (CPL), ce travail explore les dynamiques de production de l'attachement et de constitution des groupes sociaux au sein d'une société plurielle. Un groupe peut être heuristiquement défini dans une perspective cognitive et performative: le sentiment d'appartenance serait construit par et manifesté dans un double processus d'allocation de signification et d'incarnation d'un rôle dans les interactions. A cet égard, la narrativité, parce qu’elle est à la fois action de mise en représentation et assignation de sens, constitue un des modes de construction et de réalisation privilégiés du lien social. Dans la société plurielle libanaise, appartenir à un groupe partisan signifie rejoindre une communauté d'interprétation, au sein de laquelle il est possible de distinguer analytiquement trois dimensions du processus de socialisation, recourant chacune à un ressort narratif: la médiation, l'incorporation, et l'intégration. Le détour par l'analyse de la narration de l’attachement permet ainsi de dégager les caractéristiques du lien partisan dans le Liban pluriel contemporain, fondé sur l'affactivité et l'activation de frontières identitaires produites dans et par l'interaction.


  • Résumé

    "A Recited Community: Figures of an Identity Foretold" looks at the processes of social identification among the youth in plural Lebanon. Ravaged by a fifteen year civil war between 1975 and 1990, this small Middle-Eastern country has become the symbol of divided societies. Through the exploration of student activism in a political party, the Free Patriotic Movement (FPM), the book questions the dynamics of attachment, conflict, and reconciliation in a shattered country. Using original material collected during several years of fieldwork conducted in three of Beirut’s main universities, the author examines the importance of narratives inherited from the past to make sense of social world and sustain one’s sense of belonging. The focus on this narrative construction of group attachment allows portraying of three main features of affiliation in a plural society like Lebanon. First, the mobilization of conflicting storylines that create boundaries and mediate the relation of the individual with the others in the time and space of social interactions. Then, the incorporation of institutionalized collective tales and practices as modes of representation of reality. And finally, the integration of the self in the horizon of a collective memory that allows the insertion within a common emplotment of the multiplicity of members’ biographical experiences into a shared depiction of the past conflicts. Mediation, incorporation, and integration all emerge from and actualize the duality between ipseity and alterity, reminding us that the other is the condition of recognition, thus of existence, of the self.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Tampere university press à Tampere

A recited community : figures of an identity foretold : narrating heritage and positioning boundaries among student partisan groups in rural Lebanon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Tampere university press à Tampere

Informations

  • Sous le titre : A recited community : figures of an identity foretold : narrating heritage and positioning boundaries among student partisan groups in rural Lebanon
  • Dans la collection : TAPRI studies in peace and conflict research , 100
  • Détails : 1 vol. (658 p.)
  • ISBN : 978-951-44-9302-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 543-576
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.