La perception à la fois de soi et de l'autre côté de la frontière, par l'intermédiaire du commerce transfrontalier en période de conflit et en temps de paix, au sud-est de la Turquie

par Gulcan Kolay

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Gérard Groc.

Le président du jury était Stéphane de Tapia.

Le jury était composé de Gérard Groc, Stéphane de Tapia, Christine Allison, Hamit Bozarslan, Olivier Grojean.

Les rapporteurs étaient Christine Allison, Hamit Bozarslan.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'impact du commerce (transfrontalier) sur les relations, les perceptions entre la Turquie et l'Irak, plus précisément entre deux région kurdes : le Kurdistan de Turquie d'un côté, le Kurdistan d'Irak de l'autre. Ce travail va nous permettre de comprendre et d'analyser les relations économiques, sociales et culturelles de part et d'autre de la frontière. En tant que séparatrice des deux régions kurdes, la frontière turco-irakienne tient une position qui joue un rôle significatif ; c'est une séparation mais aussi une zone de contact. Plusieurs acteurs jouent un rôle dans le commerce frontalier de cette région. Les principaux sont les États (ou « quasi-État » si l'on considère le gouvernement autonome du Kurdistan d'Irak comme un État dans l'État fédéral d'Irak), ainsi que les entrepreneurs des deux côtés de la frontière.Après la guerre du golfe en 2003, la région du nord de l'Irak est devenue davantage liée à la Turquie qu'à l'Irak. Ce phénomène s'étant accentué de nos jours. Des milliers de camions franchissent quotidiennement les frontières qui séparent le Kurdistan d'Irak et la Turquie, les entreprises et les ouvriers travaillant au Kurdistan irakien sont pour l'essentiel des Kurdes de Turquie.Dans ce contexte le commerce est important par son rôle de communication. Il est également significatif en tant que lien symbolique entre les deux régions frontalières. En outre, ce commerce confirme à nouveau le rôle du Kurdistan irakien comme référence de la mouvance kurde dans son ensemble.


  • Résumé

    This thesis deals with the impacts of the cross-border trade on the perceptions, on the relations between Turkey and Iraq, more precisely between two Kurdish regions: Turkish Kurdistan on one side, Iraqi Kurdistan on the other. This study allows us to understand and analyse political, economic and cultural relations by means of border trade between two border regions on either side of the border. By acting as a divide between the two Kurdish regions, the Turkish-Iraqi border plays a significant role as a barrier but also a zone of contact. Several actors play a role in the border trade of this region. The main ones are the States (or quasi-State if we consider the autonomous region of Iraqi Kurdistan as a State within the federal state of Iraq), as well as the entrepreneurs on both sides of the border.After the Gulf War in 2003, the north of Iraq (Iraqi Kurdistan) became more linked to Turkey than to the rest of the country. This phenomenon has become more and more present. Every day, thousands of trucks cross the border separating Iraqi Kurdistan and Turkey, the firms and workers working in Iraqi Kurdistan are mostly Turkish Kurds.In this context, trade is important through its role of communication. It is also significant as a symbolic link attaching both sides. Furthermore, this trade again confirms the role of Iraqi Kurdistan as a reference for the whole Kurdish region.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (345 p.)
  • Notes : Thèse non autorisée à être diffusée par décision du jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 297-320

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3193
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.